Le Chêne aux Haies inaugure le pavillon Dali, dédié aux patients présentant des troubles mentaux

Un renouveau pour le centre hospitalier.

Emeline Berlier
Le pavillon Dali a été inauguré ce lundi.
Le pavillon Dali a été inauguré ce lundi. ©D.R.

2023 sera placée sous le signe “du renouveau” pour le Centre hospitalier psychiatrique (CHP) du Chêne aux Haies. Le pavillon Dali, qui accueille des patients présentant des troubles psychotiques, de la personnalité, du développement, dégénératifs et/ou de l’humeur, quittera bientôt ses anciens locaux pour intégrer un bâtiment flambant neuf, disposant d’une surface nette de 1759 m² et “répondant aux enjeux écologiques. ” Le pavillon ouvrira officiellement ses portes le 17 janvier prochain.

“La construction d’un nouveau pavillon était indispensable car l’ancien bâtiment est obsolète et les projets HIC (hight intensive care) vers lesquels nous nous dirigeons demandent une infrastructure bien spécifique, avec une salle dédiée à l’accueil, une séparation des lits hic par rapport aux autres chambres et un espace aéré et calme propice aux soins”, explique le directeur du CHP Chêne aux Haies, Stéphane Olivier.

Le pavillon Dali a été inauguré ce lundi.
Le pavillon Dali a été inauguré ce lundi. ©D.R.

Orientée vers la prise en charge des états de crise pour lesquels l’accompagnement ambulatoire n’est plus suffisant, l’unité de soins “rejoint la philosophie de la réforme en santé mentale adulte, qui prône la participation des usagers comme partenaires de soins. Une attention accrue est portée sur l’accueil du bénéficiaire, lui permettant de prendre conscience de ses caractéristiques de fonctionnement dans un environnement serein.”

Pour cela, un travail continu sera mis en place avec le réseau de l’usager. Les actions conjointes de l’équipe, soutenue par un expert du vécu et du réseau extrahospitalier s’établiront sur trois semaines, renouvelable une fois. "L’accent sera porté tant sur les besoins en soins immédiats que sur les projets individualisés. Pour ce faire, des concertations avec les partenaires extérieurs seront planifiées dès l’accueil de la prise en soins.”

Le pavillon Dali a été inauguré ce lundi.
Le pavillon Dali a été inauguré ce lundi. ©D.R.

Le nouveau bâtiment est totalement équipé d’appareils à source LED de dernière génération. Un système de récupération d’eau de pluie, via une citerne enterrée, a également été installé afin d’approvisionner les sanitaires et le système d’arrosage extérieur. Outre un système de climatisation ultramoderne, l’unité se voit dotée de panneaux solaires permettant le préchauffage de l’eau de ville. De larges espaces intérieurs ouverts, sécurisés et de grands espaces verts seront également accessibles aux patients y séjournant.

Le pavillon comportera 2 fois 12 lits IC (intensive care) et depuis janvier 2023, 2 lits HIC (hight intensive care). “La réforme en santé mentale démontre l’importance de développer autrement l’offre de soins. Pour nous, il est indispensable de proposer des projets d’intensification comme celui de Dali pour répondre aux besoins sans cesse croissants de la population”, conclut le président du CHUPMB, Samy Kayembe. L’ancien bâtiment subira quant à lui des travaux de rénovation afin de développer un futur projet.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...