Un cas de négligence dénoncé au sein de la résidence du Bois d’Havré : “Il m’a fallu du temps pour ouvrir les yeux sur cette situation”

Le fils d’un patient atteint de démence dénonce la situation. Il a décidé de changer son père d’institution.

Emeline Berlier
Mons, CPAS, résidence, services
Les faits dénoncés se sont produits au sein de la Résidence du Bois d'Havré. ©Ugo PETROPOULOS

La décision n’aura pas été simple à prendre. De l’aveu même de Cédric Dejonghe, il aura même fallu du temps “pour ouvrir les yeux et comprendre.” Ce dernier a été contraint de changer son père d’établissement alors qu’atteint de démence, il séjournait au sein de la résidence du bois d’Havré, à Mons. Dans un courrier notamment adressé à la direction de la résidence, il liste les “multiples incompréhensions, anomalies et manquements” auxquels son père, ses visiteurs ou lui-même ont été confrontés.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...