Perquisition à Mons : plus de 200 000 euros, des armes prohibées et 600 grammes de stupéfiants saisis

La Zone de Police de Mons a procédé à plusieurs perquisitions dans le domaine des stupéfiants.

Thomas Donfut
Plus de 200 000 euros ainsi que des armes prohibées ont été saisis durant l'opération.
Plus de 200 000 euros ainsi que des armes prohibées ont été saisis durant l'opération. ©ZP Mons-Quévy

La semaine dernière, la Zone de Police Mons-Quévy a perquisitionné trois endroits situés sur son territoire dans le cadre d’un dossier relatif aux stupéfiants.

Au total, plus de 110 membres du personnel des zones de Police Mons-Quévy et d’Aiseau-Presles/Châtelet/Farciennes, de la sone de Police Boraine, de la Police Fédérale ainsi que plusieurs agents d’ORES, sont intervenus sur les lieux.

Lors de cette vaste opération, diverses saisies et arrestations ont été réalisées. Les policiers ont ainsi mis la main sur plus de 200 000 € en liquide, quelque 600 gr de stupéfiants (marijuana, shit, herbe, cocaïne, …), du matériel de conditionnement de drogue, 7 balances de précision, plusieurs armes à feu ainsi que des armes prohibées et des centaines de munitions, un véhicule mais aussi plusieurs GSM ainsi que des PC portables.

Au total, 13 personnes ont été interpellées lors de l’opération. Deux d’entre elles ont été placées sous mandat d’arrêt, quatre ont été libérées sous conditions, une mineure a été conduite en IPPJ et six personnes ont été relaxées. “Par ce travail, la Zone de Police Mons-Quévy contribue activement à la lutte contre le trafic de stupéfiants qui constitue l’une des priorités de son Plan Zonal de Sécurité”, a communiqué la zone de police Mons-Quévy.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...