La Province de Hainaut débloque 180 000 euros pour permettre l'installation de bornes électriques

Onze communes sont concernées par ce coup de pouce financier.

E. Brl.
La Province de Hainaut débloque 180 000 euros pour permettre l'installation de bornes électriques
©BELGA

On ne les entend pas mais elles sont bien là, sur les routes. Au premier août dernier, la Belgique comptait 71 651 voitures totalement électriques, soit une augmentation de 75,4% en comparaison avec l’année précédente selon Statbel, l’office belge de statistiques. La question de leur rechargement se pose dès lors plus que jamais, tant la Belgique n’était pas préparée à cet essor… malgré des incitations toujours plus pressantes à se priver de véhicules thermiques.

Pour booster l’installation de bornes de recharges électriques sur le territoire de 11 communes, la province de Hainaut vient de débloquer une subvention de 16 000 euros par commune, soit une enveloppe budgétaire de 180 000 euros. Engagée dans un dispositif d’économie d’énergie au sein de son administration via le plan PEP’S, la province de Hainaut collabore avec la Wallonie pour faire avancer la cause du renouvelable.

"Dans le cadre du programme "Politique Locale Énergie Climat" (POLLEC), les services de la Province aident les communes à mettre en œuvre leur propre Plan d'Action en faveur de l'Energie Durable et du Climat (PAEDC). Mais pas seulement : le Hainaut veut aussi soutenir nos municipalités dans le déploiement de bornes de recharge pour les véhicules électriques", précise Joël Delhaye directeur de la communication pour la Province de Hainaut.

Après un appel à candidatures et un examen technique de leur dossier, le collège provincial vient de valider l’octroi d’une subvention de plus de 16 000 € à onze communes pour installation d’une ou plusieurs de ces bornes sur leur territoire. Chez nous, il s’agit des communes de Dour, Les Honnelles, Mons, Quaregnon, Saint-Ghislain, Seneffe et Soignies. Charleroi, Gerpinnes, Les Bons Villers et Pont-à-Celles complètent la liste.

Dans le cadre de ce même programme financé par la Wallonie, la Province équipera également ses propres sites en bornes de recharge à hauteur de 86 000 €."Il faut rappeler que le dispositif POLLEC - pour lequel la Province de Hainaut assure un rôle de coordinateur territorial - vise à favoriser la mise en oeuvre concrète de projets à court, moyen et long terme, visant la diminution des émissions de CO2 sur les territoires communaux, ainsi que le développement des énergies renouvelables."

Le coup de pouce devrait être apprécié alors que, comme nous le révélions dans nos colonnes il y a quelques jours à peine, l'opérateur des réseaux gaz et électricité ORES a été contraint de stopper l'exploitation des bornes de recharge installées sur le territoire à la suite d'un changement de législation. Les bornes déjà installées, notamment à Saint-Ghislain, ne sont dès lors plus accessibles aux usagers et devront soit être reprises par un exploitant, soit démontées.

En matière de cohérence sur le sujet de l’électrique, on repassera, donc. Mais l’intervention de la province de Hainaut reste à souligner, à l’heure où les propriétaires de véhicules peinent encore à recharger leur véhicule.