Coupabled’avoir saboté un système informatique

La troisième chambre correctionnelle de la cour d’appel du Hainaut a prononcé la suspension du prononcé de la condamnation, pour une durée de trois ans, en faveur d’un informaticien de Sivry-Rance, condamné en première instance à une peine d’un an avec sursis pour avoir saboté le système informatique d’un client.

Belga

Informaticien indépendant, le prévenu avait bloqué le système informatique qu’il avait créé pour un client, commerçant dans le bois. Il avait envoyé deux factures à son client, lequel n’a jamais versé l’argent. "Ce n’était pas une vengeance, c’était juste pour les ennuyer, car ils ont dénigré mon travail", a commenté l’informaticien devant la cour.