Assises Hainaut: les trois accusés déclarés coupables du meurtre de Jacques Hermail à La Louvière

La cour d’assises du Hainaut a prononcé, mercredi, la culpabilité des trois hommes accusés du meurtre de Jacques Hermail.

Belga
Assises Hainaut: les trois accusés déclarés coupables du meurtre de Jacques Hermail à La Louvière

Jymmi Durieux, Michaël Liégois et Gérard Dujardin, ont été reconnus coupables du meurtre de Jacques Hermail, commis le 1er février 2020 à La Louvière.

Jacques Hermail a été brûlé vif dans son appartement, rue des Carrelages, après avoir été aspergé d’un pétrole lampant.

Les jurés ont établi la culpabilité de Michaël Liégeois sur base de ses déclarations faites devant les enquêteurs, réitérées devant le juge d’instruction et devant la cour. Il était en aveux d’avoir porté des coups à Jacques Hermail et de l’avoir aspergé de pétrole lampant avant de bouter le feu. Ses déclarations sont confirmées par celles de ses co-accusés, selon lesquels il n’a rien fait pour éteindre le feu.

Son empreinte génétique a été retrouvée sur le bouchon d’un bidon de pétrole et ses vêtements étaient imbibés de pétrole.

Quant à Gérard Dujardin, il a assisté à la scène sans bouger et sans jamais se désolidariser de Michaël Liégeois, ce qui a encouragé ce dernier à poursuivre son acte criminel. Il a également été le premier à porter des coups à la victime.

Le troisième accusé, Jymmi Durieux, était présent quand Jacques Hermail a été roué de coups et aspergé d’un pétrole lampant. Il ne s’est pas désolidarisé du crime.

Les jurés estiment qu’il n’est pas crédible quand il déclare qu’il a utilisé un seau et une couverture pour tenter de sauver la victime, qui l’hébergeait. Son ADN sur l’anse du seau ne prouve rien, il a pu se saisir de cet objet à un autre moment puisqu’il vivait chez Jacques Hermail. Quant à la couverture, elle n’était recouverte d’aucune trace de brûlure ou de coups. Pour les jurés, Jymmi Durieux est co-auteur d’un meurtre, au-delà de tout doute raisonnable.

Le 1er février 2010, les accusés se trouvaient chez Jacques Hermail, rue des Carrelages à La Louvière, en fin d’après-midi. Ils avaient passé la journée à boire. Une dispute a éclaté dans l’appartement et Jacques Hermail a été roué de coups, puis brûlé vif.

Les trois hommes l’ont abandonné à son triste sort et sont allés manger des frites. Jymmi Durieux est revenu sur les lieux à 22h30, soit environ une heure trente après les faits. Jacques Hermail était encore vivant. Jymmi a appelé les secours. Jacques Hermail est décédé à 23h45 en raison d’importantes brûlures.

Le débat sur la peine aura lieu jeudi.