Val'Up, le plus grand centre de tri wallon des PMC, a été inauguré à Ghlin

Le centre de tri permet de trier les déchets PMC de 2 millions de personnes.

Ugo Petropoulos
Val'Up, le plus grand centre de tri wallon des PMC, a été inauguré à Ghlin

Depuis janvier 2019, les citoyens belges peuvent déposer davantage d’emballage plastique dans leur sac bleu PMC, tel que les barquettes, les pots de yaourt, les raviers, les films plastique...Ceci afin d’augmenter la part de déchets plastiques recyclables. Le citoyen a plutôt bien intégré l'extension, le poids moyen des déchets PMC par habitant passant de 15 k à 23 kg par an. Cette extension à tous les emballages en plastique et métalliques a nécessité de créer de nouvelles usines de tri. C’est pourquoi Val’Up a vu le jour.

Construit dans le zoning de Ghlin, ce nouveau centre de tri a été inauguré en grande pompe ce mardi, en présence du ministre-président wallon. Cette usine a nécessité un investissement de plus de 38 millions€. Désormais complètement opérationnel après deux ans de travaux, Cet outil s’étendant sur 10 500 m² répartis en trois niveaux est le plus grand centre de tri pour les PMC élargis de Wallonie, en termes de volume. Ce centre permet de trier 50 000 tonnes par an de PMC provenant de plus de 2 millions de citoyens.Sa cadence de tri est de 5000 sacs à l'heure.

Val’Up succède à l’ancien centre Vallodec que l’intercommunale IDEA avait construit à Cuesmes, en collaboration avec l’entreprise privée Suez. "Il s’agissait du premier centre utilisant la technologie du tri optique", se souvient Caroline Decamps, directrice d’IDEA. Mais celui-ci étant devenu obsolète et sous-dimensionné (sa capacité n’est que de 10 000 tonnes/an), l’intercommunale du Coeur du Hainaut se met en quête de partenaires pour concevoir un outil en phase avec les besoins actuels et pour collecter un tonnage de déchets suffisant pour sa rentabilité. Le projet Val’Up réunit finalement quatre partenaires: IDEA, l’intercommunale IPALLE (Wallonie Picarde) et les groupes privés Veolia et Vanheede. Tous les déchets PMC produits par les habitants du Cœur du Hainaut, de Wallonie Picarde, du Sud-Hainaut et ceux provenant des deux partenaires privés sont triés à Ghlin et séparés en 14 fractions.

90 emplois créés

Le centre de tri se veut aussi durable et exemplaire en termes de sécurité. Ce ne sont plus des bulldozers qui chargent les matières, mais deux immenses grues électriques. Le toit de l’usine est entièrement couvert de 1900 panneaux photovoltaïques, couvrant 15% des besoins énergétiques du centre de tri. Un système de récupération des eaux a été mis en place et la cabine de sur-tri est chauffée grâce à la chaleur émise par les compresseurs du process, réduisant l’impact environnemental du site.

Val’Up a également un impact sur l’emploi puisque 90 personnes ont été engagées pour faire fonctionner le site, qui tourne 24h/24 et 7 jours/7. Caristes, manutentioneurs, trieurs, électromécaniciens assurent le bon fonctionnement de l’unité de tri, qui ne peut se passer de présence humaine malgré les technologies de pointe.

Val’Up est un des cinq nouveaux centres de tri agréés par Fost Plus pour trier les déchets PMC élargis. La prochaine étape pour l’organisme gérant les déchets d’emballages plastiques est la construction d’unités de recyclage pour valoriser cette masse de déchets triés. Cinq nouvelles implantations seront opérationnelles d’ici 2024. De quoi contribuer au transfert "d'une économie qui gaspille à une économie qui recycle."