Les enseignants vont mener une action le 29 mars à Mons en front commun syndical

Elle fait suite au rejet des propositions avancées le mois dernier par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles en matière d'accord sectoriel.

Belga
Les enseignants vont mener une action le 29 mars à Mons en front commun syndical

Après une première manifestation qui avait rassemblé entre 5 000 et 10 000 enseignants le 10 février dernier à Bruxelles, les syndicats annoncent une nouvelle journée d'action le 29 mars prochain, à Mons cette fois-ci.

"La maigre proposition d'accord sectoriel qui a été faite par le gouvernement ne rencontre pas nos exigences", font savoir lundi les syndicats dans un communiqué commun. Ceux-ci réclament en conséquence "l'abandon des réformes menant à des pertes d'emplois et supprimant des moyens d'accompagnement" de même que le refinancement de l'enseignement supérieur en mettant fin au principe d'''enveloppe fermée".

Les syndicats demandent aussi "la revalorisation des barèmes de façon généralisée" en visant à aligner les barèmes les plus faibles sur les barèmes les plus élevés pour l'ensemble des personnels ainsi qu'une réduction de la taille des classes. Ils exigent également l''abandon immédiat" du dispositif d'évaluation des personnels, un projet en cours d'élaboration au sein de la FWB.

Les syndicats organiseront la semaine du 21 mars des assemblées du personnel dans les différents établissements. Une action de l'ensemble des personnels enseignants est déjà prévue le mardi 29 mars à Mons, à 10 h 30.