Trois complexes sportifs montois en lice pour être rénovés énergétiquement

La Ville de Mons compte répondre à un appel à projets de la Région wallonne afin de bénéficier de subsides.

F.D.
Trois complexes sportifs montois en lice pour être rénovés énergétiquement

Faire des économies d’énergie n’a jamais été aussi primordial ces derniers temps avec les récentes hausses des prix. Les complexes sportifs montois vont pouvoir bénéficier d’un coup de pouce de la Région wallonne pour diminuer sa facture énergétique. Un appel à projets vient en effet d’être lancé visant la rénovation énergétique des infrastructures sportives dans le cadre du plan de relance wallon. Les candidatures devront être envoyées avant le 15 mars prochain.

L’appel à projets lancé par la Wallonie ambitionne de diminuer massivement l’impact environnemental des infrastructures sportives et la rénovation de plus de 84 000 m2 d’infrastructures existantes à travers le territoire wallon. Cette initiative a également pour but de poursuivre les objectifs européens et régionales de réduire de 55% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.

Dans la Cité du Doudou, trois infrastructures sportives peuvent être éligibles dans le cadre de cet appel à projets: le Hall d’Havré ainsi que l’ICET 1 et 2. Le collège communal vient d’ailleurs d’approuver les conditions de marché ainsi que le mode de passation pour désigner l’IDEA en qualité d’auteur de projet. Sa mission consistera en une expertise technique en support au dossier de candidature rédigé par la Ville de Mons.

Plusieurs critères de sélection permettront ou non à la Ville de bénéficier de subsides pour la rénovation énergétique de ces trois infrastructures sportives. "Les bâtiments les plus énergivores seront prioritaires", indique la Ville de Mons. "Le degré de maturité du dossier et la date des travaux seront également pris en considération. En cas d’octroi d’une subvention, le bénéficiaire aura l’obligation de fournir, chaque année pendant cinq ans, les informations relatives aux consommations énergétiques des infrastructures sportives. En cas d’arbitrage nécessaire, les performances annoncées permettront au Gouvernement wallon de faire sa sélection."

La Ville de Mons a jusqu’au 15 mars pour soumettre sa candidature. La décision de sélection sera communiquée par le Gouvernement wallon au plus tard le six juin prochain.