Le peintre montois Anto Carte mis à l'honneur au BAM

Le musée consacre une exposition du 19 mars au 21 août à l'artiste d'envergure internationale.

G.La
Le peintre montois Anto Carte mis à l'honneur au BAM

La Cité du Doudou n'a pas accouché d'une myriade de peintres d'envergure internationale. Mais Anto Carte (1886-1954) fait partie de ceux-là. Du 19 mars au 21 août, le BAM lui consacre une grande exposition thématique rassemblant plus de 80 peintures issues des collections montoises, entre classiques incontournables et œuvres méconnues.

"Anto-Carte. De terre et de ciel" nous plonge dans l'univers de l'artiste montois, capable de marier le sel de ce bas monde à l'essence du Très-Haut. Hermétique aux cubisme et surréalisme très en vogue à son époque, Anto Carte naviguait ainsi entre symbolisme et expressionnisme pour donner des accents d'icônes chrétiennes aux personnages de la vie réelle où il trouvait son inspiration. Dans son Borinage natal, le monde paysan et les mines se voyaient magnifier sous le regard du peintre montois.

À l’invitation du BAM, l’autrice belge Caroline Lamarche a composé une nouvelle inédite, inspirée par l’imaginaire de l’artiste. Une lecture de cette composition émouvante, intitulée Tombe neige, complète le parcours en poésie.

À travers ce focus inédit, le BAM ambitionne d’offrir un nouveau regard sur la manière dont un artiste de premier plan articule la puissance de thèmes universels à son enracinement territorial.

Alors que la rétrospective consacrée à Botero vient de se clôturer après avoir attiré plus de 40.000 visiteurs, cette exposition autour de l'œuvre d'Anto Carte marquera l'un des temps forts du BAM en 2022, avec une autre consacrée à Miro à partir du mois d'octobre.