Mons: Une nouvelle école dans le quartier des Grands Prés

Crèche, primaires, maternelles, secondaires… C'est un fameux établissement qui pourrait voir le jour.

G.La
Mons: Une nouvelle école dans le quartier des Grands Prés

"Celui qui ouvre une école, ferme une prison", aurait décrété Victor Hugo. A Mons, on pourrait bien avoir les deux. On le sait, une nouvelle prison pourrait enfin voir le jour en périphérie pour remplacer l'actuel bâtiment vieillissant et pratiquement impossible à rénover. Mais une nouvelle école pourrait aussi sortir de terre.

La future implantation serait située le long de la future avenue Lumumba, dans le quartier des Grands Prés. Une portion du chemin de l'Inquiétude et l'avenues des Bassins est en effet amenée à changer de nom prochainement. Les voiries font par ailleurs l'objet d'une profonde rénovation. Et les projets se multiplient dans une zone qu'on qualifie désormais de nouvelle ville, la passerelle de la gare en chantier étant amenée à faire la jonction avec le cœur historique de la Cité du Doudou.

On l'aura compris, Mons poursuit sa mue. Et c'est donc pour répondre aux besoins d'une population de plus en plus nombreuse dans un quartier en plein développement qu'une nouvelle école est amenée à entrer dans la danse. Concrètement, l'établissement ne devrait pas ouvrir ses portes avant quelques années. Pour l'heure, un dossier a été introduit afin d'obtenir des subsides.

Mais renseignements pris auprès de la Ville de Mons, nous en savons un peu plus sur le profil que pourrait prendre cette nouvelle école si tous les voyants passent au vert. La Ville gèrerait l'enseignement fondamental avec une section maternelle et une section primaire. La Province du Hainaut prendrait en charge la section secondaire. Chaque organe paiera sa part. L'intercommunale du CHU Ambroise-Paré, qui a repris du CPAS la gestion des maisons de repos et des crèches, ouvrirait en outre une structure d'accueil de la petite enfance. "Un beau projet de partenariat", souligne-t-on du côté de la Ville de Mons.

Ce n'est donc pas un petit établissement qui pourrait voir le jour dans la nouvelle ville. Reste à espérer à présent que le dossier ne tombe pas sur des pépins au cours de la procédure. De toute évidence, l'enjeu est important.