Mons: la zone ludique de Lago a pu rouvrir ses portes

Un soulagement pour les équipes

Mons: la zone ludique de Lago a pu rouvrir ses portes

C’était le grand jour, ce vendredi. Après plusieurs longues semaines de fermeture, les espaces récréatifs de Lago ont à nouveau été rendus accessibles au public. La décision avait été prise par le dernier comité de concertation, au soulagement de plusieurs secteurs: les piscines donc, mais également les parcs d’attraction, les plaines de jeux intérieures, les parcs de trampoline ou encore les salles de bowling et d’escape room.

"Comme tous nos confrères, nous sommes ravis de pouvoir proposer à notre clientèle de profiter de l’ensemble de nos installations", admet Éric Rousseau, directeur de la piscine montoise. "C’est aussi et surtout un grand soulagement pour notre personnel car nous devions encore avoir recours au chômage temporaire. Il va désormais pouvoir retravailler à temps plein. Nous croisons évidemment les doigts pour ne plus être fermés et que cette réouverture soit la dernière en cette période de crise."

Ce vendredi matin, une cinquantaine de personnes avaient déjà réinvesti la zone ludique. "C’est moins qu’en période de congés ou de week-end mais pour un vendredi, c’est très satisfaisant! C’est une belle forme de soutien et de confiance à notre égard." Un soutien bienvenu alors que les établissements ont enchainé les fermetures et réouvertures et que l’entretien d’une piscine coûte extrêmement cher.

"On ne va pas se voiler la face, ces deux dernières années ont été compliquées. Nous gardons le cap et nous continuons à travailler mais ce que l’on peut souhaiter, aujourd’hui, c’est que l’on ne connaisse pas une troisième année de crise. Il nous faudra profiter au maximum de la saison estivale, nous devons donc espérer que les conditions météorologiques nous seront favorables!" Ce qui n’avait pas été le cas l’an dernier, alors que les équipes espéraient attirer les foules.

"Les zone ludique et wellness sont celles qui nous permettent de gonfler notre fréquentation. Nous pouvions encore compter sur celles et ceux qui profitaient des bassins sportifs mais la différence est là. Nous avons également dû faire face à de nombreuses annulations d’écoles compte tenu de la fermeture de classes ou d’établissements. Il est clair que notre fréquentation n’a pas été optimale ces derniers mois."

Il a pourtant fallu entretenir l’infrastructure et s’assurer qu’une relance serait possible dès le feu vert obtenu du comité de concertation. "Les bassins de la zone ludique sont vidés chaque soir et remplis chaque matin en temps normal. Ici, l’eau est restée dans les pompes, que nous avons régulièrement actionnées. Nous en avons aussi profité pour effectuer un nettoyage renforcé et complémentaire. Nous avons pu relancer l’ensemble des installations sans difficulté."

Un petit réconfort pour les équipes et pour les nageurs, donc, qui pourront passer du bon temps malgré les temps difficiles.