Le vaccin anti-covid rend-il stérile? L’hôpital de Jolimont remet les choses au clair en 8 vidéos

Pour remettre les choses au clair à propos des vaccins contre le Covid, le groupe Jolimont a publié plusieurs vidéos répondant à des questions qui circulent beaucoup sur les réseaux sociaux…

U.P.

Au sujet de la vaccination, on lit tout et n’importe quoi, au point d’embrouiller des personnes qui ont a priori la tête sur les épaules. Dans la jungle des fausses nouvelles et de la propagande antivax que sont les réseaux sociaux, certains tentent de faire entendre un discours pédagogique, basé sur la science et la raison.

C’est le cas de l’équipe de communication de l’hôpital Jolimont. «Au sein du groupe, nous avons fait face à beaucoup de questions de la part du personnel», explique Sophie de Norre, responsable communication. «Nous nous sommes dit que le meilleur moyen d’y répondre serait de réaliser des petits clips d’1 minute, 1 minute 30.»

8 clips ont été réalisés, qui répondent à des questions auxquelles toute personne fréquentant les réseaux sociaux a été confrontée. «Nous avons choisi les questions qui préoccupent les gens: est-ce que le vaccin rend stérile, d’où vient l’ARN messager…»

La question de la grossesse est également abordée dans la mesure où, au sein du personnel de Jolimont, les réticences à la vaccination émanent surtout de jeunes femmes qui veulent enfanter.

Destinées à un usage interne dans un premier temps, ces vidéos sont désormais visibles de tous. «Ça a plutôt bien fonctionné, tout comme le fait que nos hygiénistes ont été à la rencontre du personnel et ont répondu à ses questions.»

À défaut de pouvoir le faire avec chaque citoyen, les 8 vidéos lui permettront déjà de se faire une idée de l’intérêt de la vaccination. «En plus des vidéos, on peut trouver sur notre site une foire aux questions dédiée à la vaccination», précise encore Sophie De Norre. Suffisant pour ne plus penser que le vaccin rend stérile ou modifie l’ADN…

 Le site Saint-Joseph du CHR Mons-Hainaut.
Le site Saint-Joseph du CHR Mons-Hainaut. ©BELGA

Il accueille désormais environ 300 personnes par jour, invitées par l’AVIQ à venir se faire vacciner. En plus du personnel soignant de première ligne, les personnes de plus de 65 ans avec comorbidités ont également commencé à être vaccinées, afin de remplir les plages laissées libres par les soignants.

Depuis le début de la campagne de vaccination, environ 3 500 personnes ont été vaccinées à Saint-Joseph. D’ici peu, le centre du Mons Expo prendra le relais, mais celui de Saint-Joseph restera ouvert jusqu’au mois de mai, pour permettre aux personnes qui y ont reçu leur première dose de recevoir la seconde au même endroit.

Précision importante: c’est l’AVIQ qui invite les personnes à se faire vacciner. Inutile de traîner à Saint-Joseph pour espérer recevoir une dose sans y avoir été convié et sans avoir confirmé son rendez-vous…