L’arrivée de deux mille militaires américains «gelée»

OTAN En août de l’année dernière, l’armée américaine annonçait le transfert de Stuttgart à Casteau (Mons) de son quartier général européen (Eurcom), ce qui supposait l’arrivée en Belgique de 2 000 militaires américains, dont la moitié pour la base de Chièvres.

P.L.

Aujourd’hui, ce redéploiement est «gelé», explique le général états-unien Tod Wolters, commandant suprême des forces de l’OTAN en Europe.