Coronavirus: la police touchée dans les Hauts Pays et à Mons

Dans la zone des Hauts-Pays, deux agents, dont le chef de corps, ont été testés positifs. A Mons, un commissariat a été fermé après trois contaminations.

U.P.
Coronavirus: la police touchée dans les Hauts Pays et à Mons
Le chef de corps de la police des Hauts-Pays a été testé positif. ©BELGAIMAGE VIRGINIE LEFOUR

La police des Hauts-Pays doit actuellement faire face à une indisponibilité d’une partie de son personnel en raison de l’épidémie de Coronavirus. En effet, le Chef de Corps et un autre commissaire ont été testés positifs en ce milieu de semaine. Suite à cela, un tracing interne a été réalisé; 7 personnes ont subi un dépistage préventif et ont été placées en télétravail.

Elles sont actuellement en attente de leurs résultats. Six autres membres du personnel se trouvaient déjà en quarantaine, heureusement tous testés négativement.

Le Chef de corps précise toutefois que tous les processus restent opérationnels grâce au télétravail et aux outils technologiques. Les commissariats de quartier restent également accessibles au public moyennant les mesures de prudence mises en place, telles que le port du masque ou la prise de rendez-vous pour les dépôts de plaintes.

27 personnes en quarantaine

À Mons, un commissariat a par contre dû être fermé hier: celui de la place Louise, dans le quartier de la gare. Trois policiers ont été testés au coronavirus et d’autres sont suspectés de l’avoir contracté, indiquait ce matin le journal La Province.

Par précaution, le chef de corps de la zone de police Mons-Quévy a mis tout le personnel du commissariat en quarantaine, soit 27 agents, environ 10% du personnel de la zone.

Les citoyens fréquentant ce commissariat sont redirigés, sur rendez-vous, vers le commissariat central du Boulevard Sainctelette.