Mons: de la bière pour soulager du cancer

Créer un brassin spécial pour venir en aide à une association qui soutient les malades du cancer, c'est la bonne idée de l'administrateur du groupe Facebook "T'es un vrai Montois si...". La bière caritative 100% montoise sera disponible au Doudou.

Ugo Petropoulos
Mons: de la bière pour soulager du cancer
Brasserie Saint-Lazare ©Brasserie Saint-Lazare

Fernando Deidda, plus connu sous le pseudo Facebook de Forzatto Franco, suit depuis deux ans et demi les activités de Dominic André, présidente de l'association montoise Cancer 7000. Une asbl qui soutient les malades du cancer de la région de Mons en organisant une multitude d'activités.

"Elle est très investie, explique-t-il, elle soulage les malades du cancer, les aide et lesaccompagne. Mais je sais qu'elle n'a pas beaucoup de moyens et qu'elle doit faire les fonds de tiroir pour trouver de l'argent". Sensible à sa cause, Fernando décide d'utiliser sa force de frappe pour l'aider: son groupe Facebook "T'es un vrai Montois si...", qu'il a lancé il y a 3 ans et qui compte aujourd'hui 21000 membres environ.

En décembre 2016, Fernando proposait aux membres de créer une bière spéciale estampillée "T'es un vrai Montois si...", qui serait vendue au profit de l'association Cancer 7000. Son idée trouve un écho très favorable et il se met en quête d'un brasseur local, montois si possible,pour concrétiser le projet.

Un brassin personnalisé et unique

Fernando contacte Jean-Philippe Mottoul, qui a créé il y a deux ans la Brasserie Saint-Lazare, qui s'est spécialisée dans la production de brassins "à façon", c'est-à-dire des petits brassins créés à la demande d'un client. "Ce sont des bières spécifiquement brassées pour des associations, des clubs privés, des entreprises. Chaque recette est unique", insiste le brasseur.

Unique et créée en collaboration avec le client. "Avant le brassin, on discute, on effectue un brassin test, on améliore...Le résultat doit correspondre à l'image du client". Pour la cuvée "T'es un vrai Montois si...", on est parti sur une bière ambrée, qui titrera à 6-6,5%, avec un houblon aux arômes fruités, entre le citron et la pêche.

La Brasserie Saint-Lazare produira environ 8 hectolitres de cette bière à vocation caritative, soit de quoi embouteiller entre 900 et 1000 bouteilles de 75 cl. Des bouteilles qui n'auront pas toutes la même étiquette. Différents artistes montois les illustreront. Ils seront une quinzaine à mettre leur talent en évidence sur les bouteilles dela cuvée "T'es un vrai Montois si..."

Certains candidats acheteurs ont déjà fait part de leur volonté de collectionner les différentes bouteilles. La cuvée ne devrait pas avoir de mal à s'écouler...

Où se la procurer?

La bière "T'es un vrai Montois si..." sera disponible au Doudou 2017. Elle est vendue au prix de 8 euros, uniquement sur commande, en cliquant sur ce lien, ou en envoyant un mail à bernard.maton@doudou.be. Le payement se fait sur un compte créé pour l'occasion, au nom de l'asbl Cancer 7000 (BE46 0018 0536 7636).

Soulager et aider les malades

C'est en juillet 2010 que l'association Cancer 7000 a vu le jour, créée par Dominic André. 5 ans plus tôt, elle est malheureusement diagnostiquée d'un cancer. "Quand j'ai été hospitalisée, avec mon compagnon j'ai constaté qu'il n'y avais pas vraiment de suivi psychologique. J'ai aussi constaté que les personnes malades du cancer avaient du mal à parler de leur maladie à des personnes non-concernées, et dans l'autre sens que les non-malades avaient du mal à communiquer avec les malades de peur de blesser".

C'est pourquoi Dominic crée son association pour organiser quelque chose de nouveau: des cafés-cancer. Réunions durant lesquelles les maladesse réunissent, parlent du mal qui les ronge, qu'ils combattent..."On se réunit une fois par mois en toute convivialité autour d'un café, d'un biscuit. On parle de nos problèmes, on trouve de l'aide, on organise des voyages entre nous..."

Depuis les missions de l'association ont évolué: "on soutient les proches de malades, on les accompagne, jusqu'à la rémission ou jusqu'à la mort. On a aussi créé un atelier couture où on conçoit des bonnets à base de tissu recyclé pour les femmes".

Une association hyperactive sans subside

L'association diffuse également des flyers pour inciter le corps médical à trouver les mots justes et compréhensibles au commun des mortels pour expliquer le mal dont est atteint le patient. Cancer 7000 organise aussi des conférences, des visites dans les hôpitaux, organise des spectacles au profit d'enfants malades...Le tout sur fonds propres, sans aucun subside.

Dominic peut compter sur des bénévoles motivés pour l'assister, des gens font des dons, mais un peu d'argent frais pour acheter du matériel de couture par exemple ne serait pas de refus. "On calcule la moindre dépense, on réfléchit avant de changer des cartouches d'encre..."

L'opération du groupe "T'es un vrai Montois si..." ne peut qu'enchanter Dominic, qui tant que ses forces le lui permettent, continuera d'aider les malades. "Il y a tellement de travail à faire que je n'abandonnerait jamais."

Des cartes postales aux chiens perdus

C'était il y a 3 ans que "Forzatto Franco" lançait une communauté qui allait occuper une place prépondérante pour bien des Montois. Sur Facebook, on est en plein dans la vague de ces groupes "T'es un vrai...si...", où habitants d'une commune s'échangent leurs souvenirs et vieilles cartes postales de leur ville. Fernando, expatrié depuis 20 ans dans le sud de la France, crée la déclinaison montoise et se reconnecte avec la ville où il a travaillé un long moment.

Rapidement, des milliers d'autres Montois ou de personnes attachées à la cité du Doudou s'y joignent. Ils sont aujourd'hui plus de 21 0000 membres. "Au début, ça a commencé avec des cartes postales, des vieilles photos de Mons. Maintenant, les gens publient ce qu'ils veulent", tant qu'ils respectent la charte de bonne conduite.

Ce qui fait mouche? Le Doudou bien évidemment. "A ce moment, c'est une folie douce". Les photos de la ducasse pleuvent, les souvenirs aussi. C'est aussi le cas quand une photo de l'hôpital Saint-Georges/Ambroise Paré ressurgit, qui a vu naître beaucoup des membres du groupe. "Les gens se donnent leurdatede naissance".

Aujourd'hui, si les photos de Mons sont toujours légion, les "vrais Montois" aiment aussi débattre, râler sur les politiques, les commerces qui ferment,applaudir de belles initiatives locales, mais surtout se moquer du chantier pharaonique et interminable de la gare. D'autres profitent du groupe pour tenter de retrouver un animal égaré et certains ont pu se reconnecter avec des vieux amis perdus de vue depuis des lustres. Enfin, comme Fernando, des expatriés du monde entier ont rejoint le groupe pour se reconnecter à leur ville de coeur.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...