Séance inaugurale pour le nouveau secrétaire

..

Francis DAUBY

On croyait que la passation de pouvoir entre Dominique Moreau et Serge Rochart (démissionnaire de son métier de grossiste en grains) allait se passer le plus courtoisement du monde. Les échos qui ont ourdi du huis clos qui précédait la séance n'ont pas été dans ce sens. Serge Rochart était vice-président de l'Entente de Mons avant d'être désigné au poste rémunéré à temps plein de secrétaire. Il fallait donc par vote du Comité le remplacer dans la foulée. Seuls Francis Philippon, ancien secrétaire pendant plus de vingt ans et Fabian Saussez, membre du CP depuis deux ans et affilié au club de Thulin avaient posé leur candidature. C'est le petit nouveau qui a remporté la majorité des suffrages. Au grand dam de Francis Philippon qui avait déjà sa lettre de démission en poche au cas où. Il a quitté la séance en disant qu'il abandonnait tous les postes qu'il occupait encore jusque-là. Furieux et profondément déçu à la fois.

Karakilic de la JS Turque était venu en refus de transaction d'un mois de suspension suite à son exclusion au match à Gosselies. Devant le président du CP qu'il a appelé «Monsieur le Juge», Abdul a reconnu qu'il avait conseillé à l'arbitre Vanobost d'aller arbitrer en corpo. Il a refusé d'admettre qu'il l'avait insulté de clochard. Et surtout pas d'avoir mis son nez contre celui de l'homme en noir. L'arbitre étant absent, il ne pouvait donner sa version. Karakilic voyant sa sanction réduite à deux dimanches.

Sébastien Van Hée (coach de Beaumont) et Fabrice Focant (coach de Roux) étaient venus démonter l'arbitrage de Benbouali comme celui-ci avait démoli le match entre deux équipes qui ne demandaient qu'un jugement correct. «Si ce match avait eu lieu ailleurs, il ne serait pas rentré dans son vestiaire», conviennent les deux entraîneurs qui ne reçoivent que des réprimandes.