Une pétition contre le projet d'Holcim

Obesco 2 : une nouvelle carrière dans le Tournaisis. Un projet du groupe suisse Holcim qui ne plaît pas à tout le monde.

Ce matin, les riverains concernés par la modification du plan de secteur et l'inscription d'une nouvelle zone de gisement dans le bassin carrier du Tournaisis sont invités, par le groupe Holcim, à visiter son site d'exploitation de Gaurain-Ramecroix équipé d'installations similaires à celles envisagées dans le cadre du projet Obesco2. Celui-ci repose sur l'ouverture d'une nouvelle carrière de calcaire sur des terrains situés sur la rive gauche de l'Escaut, sur les communes d'Antoing et de Tournai, afin d'alimenter la cimenterie d'Obourg.

L'enquête publique relative à cette modification du plan de secteur, qui porte sur 130 hectares, se clôture lundi prochain. Une pétition circule à son propos ; elle est adressée au ministre Philippe Henry (Écolo) qui a en charge l'aménagement du territoire. Elle se base sur un raisonnement de François Dufour qui est farouchement opposé à tout l'argumentaire développé par le groupe Holcim. À l'initiative du député honoraire, une trentaine de riverains se sont réunis à Calonne pour dire tout le bien qu'il pensait de la carrière imaginée. À leur initiative, un placet circule, espérant peser de tout son poids - mais face aux cailloux, a-t-il une chance ? - auprès du Gouvernement wallon afin qu'« il refuse la demande d'Holcim. D'autant que le transport de 3 à 4 millions de tonnes de pierre de Vaulx à Obourg, constitue une hérésie économique et tout autant économique. Et ce faisant, qu'il prenne en compte l'intérêt général, celui des riverains, des travailleurs et des habitants du bassin carrier du Tournaisis. » Le projet d'Holcim en rive gauche, selon les pétitionnaires, f

ait fi des réserves de gisement existantes qui « permettent de satisfaire les besoins actuels et futurs des industriels du bassin carrier durant plus de 100 ans. » Rappelons qu'à l'issue de l'enquête publique, des réunions de concertation sont prévues dans les deux communes concernées. Elles se tiendront le mardi 22 juin à 18 h à l'hôtel de ville de Tournai et le mercredi 23 juin à 19 h en la salle Adeps de Péronnes.St. D.