Rose Berryl et le mystérieux héritier.

MONS - En moins de temps qu’il ne faut pour dompter un dragon déchaîné, la Montoise Rose Berryl s’est imposée dans l’univers magique de l’héroïc fantasy.

Jidel.

Au point que certains promettent à son personnage de «Damenndyn» le même destin que celui des héros du «Seigneur des Anneaux». Oiseaux de bon augure? En tout cas, à l’approche des fêtes, Dame Rose son 4ème tome vous propose. Retour donc au pays de Lythuste. Après «Le grimoire d’Esklaroth», «La révélation» et «La voix des ombres», Damenndyn est cette fois confronté à un «mystérieux héritier».

Dernier épisode en date d’une saga riche de milliers de pages qui ouvrent de nouveaux horizons pour tout lecteur épris d’éternelle candeur.

Nul doute que l’écrivaine chère à l’éditrice Luce Wilquin n’en restera pas là. Car l’océan de son imagination, riche en créatures polymorphes, ne semble pas connaître de rivages. Et puisque, de surcroît, il ne craint rien du réchauffement climatique Rens.: www.wilquin.com