Le pire évité de justesse à Manage: quatre bonbonnes de gaz ouvertes découvertes dans une habitation

Un acte de désespoir de la part d'une personne fauchée par un train de marchandise dans le courant de la nuit.

E. Brl.
Le pire évité de justesse à Manage: quatre bonbonnes de gaz ouvertes découvertes dans une habitation

Le pire a probablement été évité de justesse. Ce mercredi matin, un peu après 9 heures, les pompiers du poste de secours de La Louvière intervenaient dans une habitation de la rue Sainte-Catherine, à Manage, chez une personne fauchée par un train de marchandise dans le courant de la nuit. Pas moins de quatre bonbonnes de gaz avaient été laissées ouvertes au sein du foyer. Sans l’intervention des pompiers, une importante explosion aurait pu avoir lieu et plusieurs victimes auraient pu être à déplorer.

Selon les premières informations, il semble que la zone de police de Mariemont ait pris contact avec le propriétaire de l’habitation afin de le prévenir du décès survenu dans le courant de la nuit. Etant de la même famille, ce dernier se serait rendu au domicile de la victime et aurait découvert les bonbonnes. "C’est cette personne qui nous a prévenus", confirme l'officier du poste de La Louvière.

Selon toute vraisemblance, le décès survenu à proximité immédiate de la gare de Manage aux alentours de 3h50 était volontaire: une lettre de suicide a en effet été découverte. Le trafic a été perturbé mais à l’heure d’écrire ces lignes, ce dernier a pu reprendre, même si des retards résiduels sont encore à prévoir.