Une personne privée de liberté dans le cadre d’investigations dans des ASBL provinciales

Le parquet de Mons a confirmé jeudi une information de la RTBF relative à la mise sous mandat d’arrêt d’une personne privée de liberté et dont le mandat a été confirmé mardi par la Chambre du Conseil de Mons.

Belga
 Illustration
Illustration ©BELGA

Selon la RTBF, le directeur du centre Arthur Regniers à Lobbes, Jean-Marie Bogaert (83 ans), avait été arrêté et placé sous mandat d’arrêt, à la suite de la douzaine de perquisitions effectuées le 1er juin à Lobbes. Le dossier fait l’objet d’une instruction mettant en cause plusieurs ASBL provinciales qui sont suspectées de faits de prise d’intérêts et de fraude. La personne aurait été, selon la chaîne publique, inculpée pour prise d’intérêts, fraudes aux subsides et abus de biens sociaux.

Selon la RTBF, la justice s’intéresse aux accords que le baron Bogaert aurait conclus avec la province, renouvelés à de nombreuses reprises, et en particulier à la dernière convention signée en 2015. Cette convention aurait permis à l’ASBL Vestric, dirigée par Jean-Marie Bogaert, propriétaire d’un château dans le sud de la France via son ASBL d’obtenir une redevance annuelle de la province, pour la location du château huit mois par an.

Les plus consultés depuis 24h