Le casse-tête des vagues

Concevoir les vagues de coureurs a été un véritable casse-tête pour l’organisation. "D’abord, nous avions envisagé de faire partir les coureurs les moins rapides en premiers et de terminer par les plus véloces, ceux qui pourraient envisager la victoire mais nous nous sommes rendu compte que cela allait considérablement engorger le site d’arrivée et peut-être perturber le sprint final des meilleurs… C’est pourquoi nous avons changé notre fusil d’épaule", raconte Axel Van Thuyne.

Les vagues seront donc celles-ci: