La Louvière : la sécurité lors des festivités folkloriques de l’entité au centre des attentions

Ce vendredi, la saison carnavalesque louviéroise était lancée avec le mapping de la maison communale.

Thomas Donfut
Les autorités communales, accompagnées des représentants des amicales de société des différents village de l'entité, ont présenté la saison carnavalesque.
Les autorités communales, accompagnées des représentants des amicales de société des différents village de l'entité, ont présenté la saison carnavalesque. ©Thomas Donfut

Dès ce samedi soir, les Pierrots seront en fête pour préparer leur Carnaval à l’occasion de leurs soumonces en batterie. Ce vendredi, les autorités communales ont présenté la saison carnavalesque de l’entité, une saison complète pour la première fois depuis trois ans. En effet, l’an dernier, le village d’Haine-Saint-Pierre et celui de Strépy-Bracquegnies n’avaient pas pu vivre leur Carnaval de façon pleine mais pour différentes raisons. Le premier à cause des mesures covid, l’autre à cause du drame survenu le 20 mars dernier.

Un drame qui, contrairement à ce que l’on pourrait croire, n’a pas contribué à une augmentation des mesures de sécurité autour des différents groupes qui arpenteront les rues de l’entité louviéroise dans les semaines qui viennent. “Il n’y aura pas plus de sécurité mise en place autre que celle qui le sont déjà et ce, malgré le traumatisme toujours présent de Strépy qui reste dans nos mémoires”, a ainsi réaffirmé le bourgmestre Jacques Gobert. “Tout au plus, une réunion est prévue avec les différentes sociétés pour de nouveau taper sur le clou concernant les mesures de sécurité en place depuis de nombreuses années.”

Interrogé, le commissaire Maillet, chef de zone de la police de La Louvière, confirme : “nous ne disposons pas de moyens illimités et il n’y aura pas d’effectif supplémentaire en place lors des festivités prévues. Nous avons cela dit revu nos dispositifs, la façon dont les effectifs seront disposés mais il n’y aura pas plus de policiers en service le soir de soumonces ou le jour d’un Carnaval en 2023 par rapport aux années précédentes. Il est évident que ce qui s’est déroulé à Strépy reste dans les têtes mais même avant ce drame, nous évoluons en permanence notre dispositif mis en place et la manière dont un événement tel qu’un carnaval est géré. Car il est certain que sans policier, de tels événements de foule ne pourraient pas avoir lieu.”

Un spectacle en mapping à voir absolument.
Un spectacle en mapping à voir absolument. ©Thomas Donfut

Ce vendredi, pour fêter le début de la saison carnavalesque, un spectacle en mapping intitulé “La Magie du Carnaval” a été diffusé sur la façade de l’Hôtel de Ville avec la voix off envoûtante de la chanteuse belge Typh Barrow. Ce sera à nouveau le cas toutes les demi-heures, ces samedi et dimanche entre 18 et 22h. Il s’agit d’un spectacle qui aurait dû être diffusé lors d’une année sans Carnaval mais qui a été reporté.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...