La Ville de La Louvière en discussion avec BATOPIN pour la mise en place de distributeurs de billets sur son territoire

La volonté de la Ville est de permettre à chaque ancienne commune de disposer de distributeurs de billets.

Florian Ducobu
Illustration Shows a 'neutral' cash machine in Anderlecht, Brusssels, only bearing the Bancontact logo and operated by the Batopin allience between different commercial banks, Wednesday 22 September 2021. BELGA PHOTO HATIM KAGHAT
Deux nouveaux distributeurs devraient voir le jour prochainement sur le territoire louviérois.

Les distributeurs de billets se font désormais rares dans les différentes communes de Belgique. Nombreuses d’entre elles se tournent donc vers BATOPIN pour pallier ce manque. C’est le cas à La Louvière où deux agences ont déjà vu le jour. La Ville ne compte cependant pas s’arrêter là puisqu’elle est encore en discussion avec la société BATOPIN pour permettre l’accès à un distributeur dans toutes les anciennes communes de l’entité. Une demande de permis est d’ailleurs en cours de traitement pour une installation à Bracquegnies.

Deux distributeurs sont déjà opérationnels à la gare du Sud et au Cora de La Louvière”, confie Simon Sirlereau, en charge du dossier BATOPIN. “Nous sommes en discussion pour pouvoir étendre le plus possible le territoire occupé par BATOPIN. Notre volonté est de couvrir toutes les anciennes communes comme Besonrieux et Maurage par exemple. Nous ne sommes malheureusement pas à la manette.

Malgré tout, deux permis d’urbanisme sont en cours d’octroi. “BATOPIN aimerait s’installer à Bracquegnies et en centre-ville à la rue Albert Ier. Nous continuons désormais les discussions pour pouvoir également toucher le sud de la Louvière ainsi que les anciennes communes”, poursuit Simon Sirlereau.

Tout n’est pas simple pour accueillir des distributeurs de billets sur son territoire. Une distance minimale de cinq kilomètres à vol d’oiseau doit en effet être respectée pour que les distributeurs de billets puissent voir le jour. Cela rend donc la tâche plus difficile pour la Ville de La Louvière, notamment pour Maurage, à proximité directe du distributeur situé à Havré.

Nous savons qu’il y a une demande des habitants des différents villages de l’entité. C’est pourquoi nous avons entrepris ces démarches pour qu’ils puissent limiter les déplacements pour obtenir de l’argent liquide”, conclut Simon Sirlereau.

Les distributeurs de Bracquegnies et de la rue Albert Ier pourraient rapidement voir le jour. Les derniers documents sont en train d’être récoltés pour ensuite être envoyés à l’Urbanisme. Pour le reste, des discussions sont en cours. Il ne reste plus qu’à se montrer patient pour voir si elles aboutiront sur d’autres ouvertures de banques BATOPIN.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...