La Louvière : six nouveaux logements et deux maternités commerciales "pour renforcer l'attractivité économique du centre-ville"

Le bâtiment de la rue de la Loi sera inauguré ce mercredi. Il s’inscrit dans la politique de la Ville d’améliorer l’attractivité commerciale du centre-ville.

Thomas Donfut
Pascal Leroy, échevin du Développement économique, veut renforcer l'attractivité économique en centre-ville.
Pascal Leroy, échevin du Développement économique, veut renforcer l'attractivité économique en centre-ville. ©FB/Google

En travaux depuis plusieurs années, le 45 de la rue de la Loi va officiellement être inauguré ce mercredi. Ce bâtiment, construit sur le site des établissements Roulet, célèbre enseigne louviéroise, comportera 6 logements à loyer modérés gérés par l’AIS Logicentre et deux maternités commerciales qui seront gérées par la Régie Communale Autonome. “Ce nouveau bâtiment s’inscrit dans la politique menée en termes d’attractivité commerciale du centre-ville par la majorité”, nous a précisé Pascal Leroy, échevin du Développement commercial et économique. “L’idée est d’attirer des personnes dans le centre-ville ce qui motiverait des entrepreneurs ou commerçants à s’y installer et donc à l’activité économique de s’y développer. En attirant des Louviérois dans le centre-ville, peut-être qu’ils se rendront moins dans les grandes surfaces situées plus loin.

Car en plus des six logements qui ont été construits, deux surfaces commerciales de 60 et 80m² sont installées au rez-de-chaussée. Il s’agira de maternités commerciales comme il en existe déjà sur la place Mansart et dans la rue Kéramis. “Les maternités commerciales permettent aux commerçants qui veulent s’y installer de payer un loyer modéré et progressif durant plusieurs années le temps de voir si la sauce prend. Créer des surfaces commerciales et du logement prend part au développement économique du centre-ville, essentielle pour que ce dernier puisse continuer à se développer.

Plusieurs bâtiments de ce genre, alliant commerces et logements devraient voir le jour dans les mois et les années à venir. Citons par exemple le projet des anciennes galeries du centre entre la rue Sylvain Guyaux et celle des Amours et sa quinzaine de logements. Un autre projet est en cours au coin des rues Pourbaix et Sylvain Guyaux avec, là aussi, du logement et un commerce. Un autre encore au croisement entre la rue Kéramis et Leduc, là où se trouvait le magasin “Les chaussures de Mélanie”.

Concernant l’identité des commerçants qui vont s’installer dans les nouveaux locaux, elle ne nous a pas été communiquée mais a priori, il ne s’agirait pas d’établissement HoReCa.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...