Jacques Gobert à propos de Décrocher la lune 2022: "un concept novateur qui manquait peut-être d'un peu de légèreté"

Une approximation de 10.000 personnes ont assisté à l'édition 2022 de l'opéra urbain Décrocher la lune.

Thomas Donfut
Jacques Gobert à propos de Décrocher la lune 2022: "un concept novateur qui manquait peut-être d'un peu de légèreté"

Pour Jacques Gobert, cette édition 2022 constituait une belle surprise. "C'était un concept totalement novateur, une vision très intéressante que Fabrice Murgia a donné de La Louvière", nous a confié le bourgmestre de la cité des Loups. "J'avoue avoir été surpris dans le bon sens du terme de son interprétation du concept de décrocher la lune. Le contenu, les messages passés correspondent bien aux valeurs louviéroises que sont l'humanisme, la tolérance, l'ouverture d'esprit, la multiculturalité..."

Ce que Jacques Gobert a également retenu c'est le côté participatif du projet. "La façon dont les Louviérois se sont investis dans ce spectacle est incroyable. Je n'aime pas le terme de bénévole mais au total, ils étaient plus de 1000 Louviérois et Louviéroises à avoir participé de près ou de loin à ce spectacle."

Voilà pour le positif mais selon le bourgmestre, il y a des choses à améliorer pour les éditions à venir. "Je pense que globalement, le spectacle a manqué de féérie de grand envergure, de légèreté. Fabrice Murgia est un homme de théâtre et cela se ressent avec beaucoup de texte forts, puissants, pertinent certes mais qui manquaient un peu de légèreté. Je pense aussi que la liaison entre les deux places pourrait être améliorée."

Sur le plan de la sécurité, aucun problème majeur n' a été à déplorer malgré la foule présente sur place. "Une première estimation a été faite et selon celle-ci, environs 10.000 personnes ont assisté au spectacle. Mais on en saura plus d'ici quelques jours grâce à un partenariat que la ville a avec un opérateur qui pourra donner une estimation bien plus précise par rapport aux connections réalisée dans le centre-ville."