La Louvière: les patients du CHU Tivoli invités à faire part de leurs expériences de soins

Il s’agit d’un projet-pilote.

E. Brl.
La Louvière: les patients du CHU Tivoli invités à faire part de leurs expériences de soins

C’est incontestablement un plus pour les patients et leurs proches. Afin de les intégrer plus personnellement dans leur parcours de soins et d’entendre ce qu’ils ont à en dire, le CHU Tivoli a l’intention de mettre sur pied un comité patient-famille. L’appel aux volontaires vient d’être lancé afin de le constituer le plus rapidement possible. Les demandes de renseignements et les inscriptions peuvent être adressées via une adresse e-mail, djanssen@chu-tivoli.be .

"C’est une nouveauté qui s’inscrit dans une pratique actuelle d’empowerment (comprenez, en français, autonomisation, NdlR) et dans une volonté d’intégrer le patient dans son trajet de soins de santé", explique Cynthia Colson, en charge de la communication pour l’hôpital universitaire louviérois. "Nous souhaitons que le patient devienne acteur de sa prise en charge aux côtés des médecins, des infirmières, du personnel paramédical."

Les patients et les aidants-proches qui intégreront le comité seront ainsi invités à partager leur expérience afin que les équipes puissent recueillir leurs avis et suggestions, identifier les difficultés éventuelles rencontrées et mettre en place des actions concrètes, visant à l’amélioration globale de la prise en charge de l’ensemble des patients. Le comité sera in fine composé de ceux-ci, de soignants, de coordinateur qualité ou encore de psychologues.

Dans l’idéal, le comité devrait rassembler dix personnes, soit cinq duo patient-aidant-proche. "En fonction du nombre de personnes intéressées par ce projet, une sélection sera peut-être nécessaire. Il n’y a pas de profil type mais l’idée reste, dans la mesure du possible, de disposer d’un éventail aussi large que possible, représentatif de différentes pathologies et donc de différents parcours de soins", précise encore Cynthia Colson.

On notera encore que si l’objectif de ce comité patient-famille consiste en un échange de vécu, les informations partagées resteront soumises à de strictes règles de confidentialité.