"On a vu des corps s’envoler, ma vie s’est jouée à un mètre": l’animateur de Bel RTL l’a échappé belle au carnaval de Strépy-Bracquegnies (vidéo)

Il a tout vu, l’animateur de Bel RTL, Fabrice Collignon. Il décrit "des images apocalyptiques" du drame survenu ce dimanche matin au carnaval de Strépy-Bracquegnies (La Louvière).

Thomas Longrie

"Une voiture a surgi depuis nulle part et a ruiné pas mal de vies." L'animateur de Bel RTL, Fabrice Collignon, a assisté ce dimanche matin au drame de Strépy-Bracquegnies, dont le dernier bilanfaisait état, en fin de matinée, de six personnes tuées, dix personnes grièvement blessées et 27 autres plus légèrement. "Ce carnaval est un moment qu'on s'attendait festif, qu'on attendait depuis deux ans et tout a été cassé en même pas trois secondes."

Toujours sous le coup de l’émotion, Fabrice Collignon se remémore cette catastrophe. entre le moment où le tambour résonnait et où une voiture a surgi, "rentrant dans la foule comme dans un jeu de quilles, même si je n’aime pas la comparaison".

"Les images que j’ai vues sont apocalyptiques", poursuit l’animateur de Bel RTL. "Ma vie est passée aujourd’hui à un mètre, comme je l’ai dit à ma femme. Quelques instants avant le drame, j’étais juste derrière la batterie et quelqu’un m’a interpellé sur le côté pour parler. Puis, on a vu des corps s’envoler, on a entendu des cris, des pleurs, des hurlements. On n’est pas prêt à vivre une chose pareille."

Le drame s’est produit lors du ramassage des Gilles "Le groupe, gilles et accompagnants, était constitué de 150 à 200 personnes quand ils sont sortis de la salle omnisports de Strépy", a expliqué le bourgmestre de La Louvière, Jacques Gobert. "Au moment où le groupe a bifurqué dans la rue des Canadiens, une voiture venant de l’arrière à grande vitesse a littéralement pulvérisé un nombre important de personnes."