Drame au carnaval de Strépy: le chauffard aurait accéléré après avoir percuté la première victime

Les raisons d'un tel agissement restent indéterminées.

F.D.
Drame au carnaval de Strépy: le chauffard aurait accéléré après avoir percuté la première victime

Le carnaval de Strépy est en deuil suite au drame qui s'est produit ce dimanche aux alentours de 5 h du matin lorsqu'un chauffard fonça dans la foule, présente pour le ramassage des Gilles, causant la mort d'au moins sept personnes et d'une vingtaine de blessés. Alors que l'événement a finalement été annulé après un dernier rondeau d'hommage, le déroulement du drame semble se dessiner au fil des heures.

Plusieurs témoins affirmaient en effet que le chauffard avait accéléré avant de percuter la foule. "Le véhicule est rentré dans la foule comme dans un jeu de quilles, même si je n'aime pas la comparaison", indiquait Fabrice Collignon, animateur à Bel RTL. "Les images que j'ai vues sont apocalyptiques".

Alors que dans un premier temps rien ne permettait de confirmer les dires de l’animateur, une source en interne permet enfin d’y voir plus clair.

Après avoir percuté le Gille Frédéric D’Andrea, première victime de ce terrible drame, le chauffeur aurait effectivement accéléré vers la foule causant la mort d’au moins six autres personnes et blessant de nombreuses victimes dont certaines sont encore dans un état critique.

L'enquête suit désormais son cours. D'après les premiers éléments, les deux personnes interpellées ne seraient pas connues des autorités judiciaires pour des faits similaires. La piste terroriste n'est pas privilégiée à ce stade. Les raisons de tels agissements restent indéterminées même si la thèse d'une course-poursuite avec la police a été démentie.