Évacuation des occupants d’un immeuble du centre menaçant de s’effondrer

Un immeuble situé à la rue Achille Chavée, dans le centre de La Louvière, menacerait de s’effondrer.

Évacuation des occupants d’un immeuble du centre menaçant de s’effondrer

Un expert a révélé le risque après une visite des lieux. Le bourgmestre Jacques Gobert a émis mercredi un arrêté d’inhabitabilité par mesure de sécurité. Les occupants ont été évacués.

Un immeuble de six logements situé à la rue Achille Chavée menacerait de s’effondrer. L’état des lieux a été confirmé par un expert. Face à la dangerosité potentielle de la situation, le bourgmestre de La Louvière, Jacques Gobert, a pris mercredi un arrêté d’inhabitabilité. Les 12 occupants ont ainsi été évacués par mesure de sécurité et pris en charge par les services du CPAS.

Selon le bourgmestre, le bâtiment fait l’objet d’un litige depuis de nombreuses années. Le tribunal a désigné un nouvel expert qui, au terme de sa première visite, a alerté les services communaux quant à l’état des lieux. «Il semble que les murs des caves soient fissurés de bas en haut et que certains murs se soient déplacés horizontalement», a expliqué Jacques Gobert. «Le problème, qui doit encore être clairement identifié, pourrait trouver son origine dans des poussées de terres. Aucune trace de ce phénomène ne sont toutefois visibles à l’intérieur des appartements. Les 12 occupants ont été pris en charge mercredi par le CPAS. On peut penser que le dossier va prendre des mois voire des années à être solutionné. Les occupants vont certainement devoir quitter les lieux définitivement».

Le bourgmestre de La Louvière rencontrera les occupants des appartements jeudi dans la soirée.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.