La Cantine des Italiens, enfin digne d’un site classé à l’UNESCO?

C’est un lieu historique à La Louvière qui s’apprête à rentrer dans une nouvelle ère. La Cantine des Italiens rouvre dès aujourd’hui avec une nouvelle gérance. Qui entend bien contribuer à donner un nouvel élan au tourisme le long des berges du Canal du Centre.

Ugo Petropoulos
La Cantine des Italiens, enfin digne d’un site classé à l’UNESCO?
La Cantine des Italiens le long du Canal du Centre historique rouvre ses portes, toute pimpante ©Bernard Vanroye/Voies d’Eau du Hainaut

La Cantine des Italiens, située après l’ascenseur n°1 du Canal du Centre historique, est un lieu chargé d’histoire. C’est dans ces baraquements construits en 1946-1947 qu’étaient logés les immigrés italiens embauchés pour travailler dans les usines Boël à La Louvière. C’est un des derniers témoins de l’immigration massive qui servait à pallier au manque de main-d’œuvre dans l’après-guerre.

Aujourd’hui, la Cantine des Italiens n’a bien entendu plus cet usage et, à l’instar du Canal du Centre historique, a une vocation touristique. Si elle appartient toujours à Duferco (NDLR: qui a racheté Boël), c’est à la Province du Hainaut, qui en a l’emphytéose, de l’exploiter. C’est le seul lieu horeca sur les 10 kilomètres de long du Canal historique où les touristes et promeneurs peuvent se rafraîchir, manger un morceau, se détendre…

Mais jusqu’à présent on ne pouvait pas dire que l’endroit était des plus accueillants: esthétiquement, la terrasse au mobilier dépareillé et aux chaises en plastique avait de quoi rebuter, tout comme l’accueil, unilingue et pas du tout à la hauteur de ce que le visiteur est en droit d’attendre sur un site touristique, estampillé patrimoine de l’UNESCO qui plus est… Sur le net et les sites spécialisés à la Trip Advisor, les avis négatifs se multipliaient et ce depuis quelques années…

Nouvelle gérance, nouveau départ

 La Cantine des Italiens a gagné en fraîcheur.
La Cantine des Italiens a gagné en fraîcheur. ©Bernard Vanroye/Voies d’Eau du Hainaut

Mais cela devrait changer, en tout cas c’est ce qu’espère la Province du Hainaut, qui a signé en début de semaine une nouvelle convention avec un nouveau couple d’exploitants qui ouvre une Cantine des Italiens new look dès ce vendredi. Sur le site, les changements sautent aux yeux: un nouveau mobilier, homogène et beaucoup moins criard a été installé. Toujours à l’extérieur, une terrasse en bois amovible accessible aux PMR a été montée, surplombant les graviers.

Pamela et Adriano, le jeune couple qui a remporté la concession, y ont déjà été de sa poche: 30.000 euros ont été investis pour cette terrasse. Ce n’est pas le seul élément qui a séduit la Province du Hainaut dans le dossier des deux Louviérois, bien connus pour être à la manœuvre d’événements comme La Louvière-Plage, Le Jardin des Loups ou Place d’Hiver.

«On voulait mettre l’accent sur le développement d’activités à caractère culturel, familial, et rendre le lieu plus accessible pour les PMR», explique Fabienne Capot, députée provinciale et présidente de l’ASBL Voies d’Eau du Hainaut qui exploite touristiquement le site des ascenseurs à bateaux.

Lire, jouer, s’amuser…

Les nouveaux exploitants proposeront donc différentes activités comme une bibliothèque partagée où les usagers viendront placer des livres en remplacement de ceux qu’ils emportent, des jeux de société seront gratuitement mis à disposition, tandis que des jeux pour enfants, comme un château gonflable, devraient encore être installés.

Fabienne Capot est très confiante sur la capacité de la nouvelle gérante Pamela Bican à séduire les enfants et les familles. «Elle est la maman de deux jeunes enfants, elle sait quelles activités peuvent donc plaire.»

La Cantine des Italiens, enfin digne d’un site classé à l’UNESCO?
©Bernard Vanroye/Voies d’Eau du Hainaut

Concernant la restauration, là aussi il y aura du changement, plutôt dû à une contrainte sanitaire: la cuisine n’était plus aux normes AFSCA et, bâtiment classé oblige, les procédures pour la rénover prennent du temps. La nourriture servie sera donc de la petite restauration de style charcuterie, fromage et salades, ce qu’autorise l’AFSCA aux exploitants.

Particularité: ces produits seront certifiés circuit court: «Pamela est quelqu’un qui a à cœur de faire vivre la production locale» se réjouit Fabienne Capot, qui rappelle que la valorisation des savoir-faire locaux était un des éléments primordiaux de l’appel d’offres. À ce titre, l’amateur de bière sera ravi de savoir que la carte va bien au-delà des pils et des «spéciales» des géants brassicoles. Tout comme celle des cocktails avec ou sans alcool est longue comme le bras.

De quoi encourager à multiplier les instants détente à la Cantine des Italiens. Dès ce week-end jusqu’au 31 octobre. Enfin il est aussi possible de privatiser l’endroit pour une soirée, voire pour s’y marier…