Canal du Centre: début des travaux de rénovation des ascenseurs en novembre

Début 2017, le gouvernement wallon annonçait qu'un budget était prévu pour la rénovation des ascenseurs historiques du Canal du Centre. Le Ministre Prévot vient de confirmer les travaux visant à rendre le site plus attractif aux plaisanciers.

Ugo Petropoulos
Canal du Centre: début des travaux de rénovation des ascenseurs en novembre
Ascenseur à bateaux Canal du Centre ©LimoWreck/Wikimedias

Bon anniversaire, le Canal du Centre!En 2017, les quatre ascenseurs à bateaux construits sur un court segment de ce canal historique, entre Strépy-Bracquegnies et Thieu près de La Louvière, fêtent leur centenaires. Ils ont été construits entre 1888 et 1917 etconstituent un magnifique exemple du paysage industriel de la fin du 19èmesiècle. Remarquablement bien préservés, ils sont les seuls au monde à encore subsister dans leur état originel de fonctionnement.

Aujourd'hui, le Canal du Centre est uniquement dédié à la navigation de plaisance, la navigation marchande passant par le nouveau canal de grand gabarit et l’ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu, mis en fonction en 2002.

Et pour ses 100 ans, la Wallonie a réservé un beau cadeau aux ascenseurs. Lors de la présentation du Plan Infrastructures 2016-2019, une enveloppe avait été réservée pour leur rénovationet pour renforcer l'attractivité touristique du Canal du Centre.

Cette semaine, le Ministre des infrastructures Maxime Prévot a confirmé que les travaux commenceront en novembre prochain.

Ils consisteront à:

-restaurer les structures métalliques des ascenseurs(n°2,3 et 4: passerelles supérieures et garde-corps);

-créer un parking à l’ascenseur n°3afin d’en assurer une meilleure accessibilité;

-mettre en œuvre des circuits de visiteafin d’améliorer l'attractivité du site;

-réaliser des plantations le long du Canal, de nombreux arbres étant en fin de vie, il faudra également les élaguer pour sécuriser le site pour les usagers.

Le montant global des travaux du Canal du Centre historique est estimé à 14.500.000 € à charge de la Wallonie, dont 9.000.000 € pour la seule restauration de la charpente des ascenseurs.

Afin de répondre à une demande majeure desplaisanciers, la possibilité de naviguer sur tout le canal le week-end a été décidée en 2016 pour accroître l’intérêt touristique du site.

Car si ces travaux doivent permettredepérenniser ces ouvrages uniques et classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO, ils doivent aussi et surtoutfavoriser le développement touristique et d’accroître le nombre de passage de bateaux de transport de plaisanciers. L'objectif est ambitieux: passerde 500 à 2.000 trajets par an à 25.000 à 200.000 visiteurs par an...