1000 assiettes de pâtes pour le centre de l'Italie, le défi louviérois de ce samedi

A son tour, La Louvière va marquer son soutien aux victimes des tremblements de terre qui ont secoué le centre de l'Italie. Une vingtaine d'associations et la commune se sont regroupées pour récolter des fonds pour Accumoli. Rendez-vous ce samedi 5 novembre au Louvexpo.

Ugo Petropoulos
1000 assiettes de pâtes pour le centre de  l'Italie, le défi louviérois de ce samedi
Louvexpo ©Ugo PETROPOULOS

La Louvière est une des villes les plus italiennes de Belgique. Il était donc difficile d'imaginer qu'un événement ne serait pas organisé pour marquer sa solidarité aux victimes des tremblements de terre de ce mois d'août dans le centre de l'Italie. Région qui a de nouveau été secouée à la fin du mois d'octobre, sans faire de victime mais de nouveaux dégâts sont à déplorer.

Ce samedi 5 novembre sera donc organisée une grande journée de solidarité au Louvexpo. Et on espère que vous n'êtes pas encore arrivé à saturation de pâtes All'Amatriciana, car comme de coutume dans les actions de solidarité au bénéfice des victimes des séismes, ce sera le plat à l'honneur. Le défi des organisateurs sera de servir 1000 assiettes de pâtes au long de la journée.

Pour y parvenir, trois restaurateurs louviérois et leur équipe se relaieront à partir de midi: le patron du Bistrot Jules, "Toto", le chef du restaurant Aglio, Olio e Peperoncino et le traiteur La Grande Louvière. Ces assiettes seront vendues 10 euros et les bénéfices seront intégralement consacrés à une localité italienne: Accumoli. Pourquoi ce village? Il a été choisi à l'unanimité par le comité d'associations participant à l'action de solidarité.

Accumoli, le village oublié

"On a eu des contacts avec le bourgmestre d'Accumoli et il s'est avéré que le village recevait le moins d'aide internationale par rapport à d'autres endroits. Toute l'attention a été portée vers Amatrice. Le bourgmestre d'Accumoli nous disait: on parle de nous, mais personne ne nous a interpellé", explique Vincent Fretto, coordinateur des conseils consultatifs de La Louvière et coordinateur de la journée de solidarité.

Quant à la manière dont seront utilisés les fonds,"plutôt que de verser l'argent directement, on coconstruit ensemble le projet, la commune d'Accumoli fait quelques offres et de notre côté on se met d'accord entre associations pour choisir le projet". Qui sera soit dévolu aux enfants (pour les écoles, l'achat de matériel scolaire) ou aux aînés, ceux-ci étant nombreux dans la région. Ensuite, une fois les appels d'offres faits par la commune, une délégation louviéroise partira signer le bon de commande pour libérer les fonds.

Maintenir des liens

L'idée, c'est de ne pas simplement verser de l'argent et puis merci au revoir. C'est de maintenir un lien en voyant l'aide financière se matérialiser concrètement. Et puis continuer à prendre des nouvelles au fil du temps. "Progressivement, il y a des liens d'amité qui se créent, au-delà de l'oeuvre de bienfaisance", assure Vincent Fretto, qui a encore l'expérience de L'Aquila où la ville de La Louvière avait procédé de façon similaire.

Le public est donc attendu nombreux ce samedi au Louvexpo, pour manger beaucoup de pâtes. Afin de vous mettre en appétit, des animations sportives, de la danse et des animations musicales sont prévues tout l'après-midi et en soirée: de 12h à 2h, vous aurez bien le temps de manger quelques assiettes...