Près de 730 000 euros de subsides pour le Stade Henri Rochefort à Houdeng-Goegnies

Un subside vient d'être octroyé à la ville de La Louvière pour construire un nouveau bloc vestiaires et une buvette panoramique. Les travaux doivent débuter en 2017.

Ugo Petropoulos
Près de 730 000 euros de subsides pour le Stade Henri Rochefort à Houdeng-Goegnies
Bientôt de nouveaux vestiaires pour le RFC Houdinois ©RFC Houdinois

Le Ministre wallon des Pouvoirs Locaux Paul Furlan vient d'octroyer un subside de 729 740 euros à la ville de La Louvière pour lui permettre de construire un bloc vestiaires et une buvette au Stade Henri Rochefort à Houdeng-Goegnies. Le bâtiment répondra à 2 objectifs : d'une part accueillir les sportifs, avec un équipement comportant 12 vestiaires, des locaux de rangement et de nettoyage, un local administratif. D'autre part accueillir les spectateurs, parents et amis des sportifs, avec une buvette panoramique.

Une excellente nouvelle pour Michel Maréchal, le président du RFC Houdinois, le club résidant au stade Henri Rochefort. Actuellement, les 370 jeunes inscrits au club doivent partager les vestiaires existant avec les usagers du hall sportif voisin, de quoi entraîner un casse-tête logistique pour les horaires d'entrainement, etc. Ces nouvelles installations faciliteront la vie des différents clubs.

Ils permettront aussi au RFC Houdinois de faire des économies: "Aujourd'hui on travaille sur deux sites: le stade Henri Rochefort et la Tombelle, qui est très précaire. Cela multiplie nos coûts par deux. Pour nous, il ne s'agit pas que d'une buvette et de vestiaires, ça nous permettra de concentrer notre stratégie sur un seul site et de faire de belles économies", se réjouit Michel Maréchal.

Développé sur trois niveaux répartis dans 2 blocs différents, le projet s'intégrera entre les 2 terrains de football principaux, avec une visibilité vers l'ensemble du complexe sportif. L'ensemble de l'infrastructure sera accessible facilement, pour tous et depuis des points différents. L'accès aux personnes à mobilité réduite sera également favorisé.

L'investissement n'est pas négligeable puisque le montant total des travaux est estimé à 1 296 395 euros. Les travaux débuteront en 2017. Pour la commune, ce nouveau bloc vestiaires/buvette n'est qu'une partie d'un ensemble plus vaste de rénovation de ses installations sportives sur ce site. Après le lifting du stade de foot, dont les installations ont 50 ans d'âge, un projet de nouvelle salle exclusivement dédiée à la pratique de la gymnastique doit voir le jour à l'endroit où se trouvait l'ancienne piscine.