Métissons la Cité !

Éducateur spécialisé de formation, Stéphane Mansy a travaillé comme animateur socio-culturel. Depuis six ans, il coordonne différents projets pour le réseau de Picardie Laïque. Cette antenne régionale du Centre d’Action Laïque mise sur la multiculturalité. Stéphane anime Cités Métisses.

Julien RUCHELET
Métissons la Cité !
16 FIGURE LOCALE ©EdA

Des concerts, un marché, des spectacles et même un rendez-vous «Troc ton Style», le sixième festival «Cités Métisses» débarque à Bois-du-Luc. Cette initiative de Picardie Laïque vise à oser la différence. «Nous avons trois valeurs fondamentales: la solidarité, la liberté et l'égalité. À partir de cela, nous déclinons de multiples projets: pédagogiques, d'animations ainsi que du travail social. À La Louvière, nous avons créé un abri de jour et de nuit pour les sans-abri. Cités Métisses est l'un de nos projets phares» s'enthousiasme Stéphane Mansy. Pendant quatre jours, les carrés de Bois-du-Luc accueilleront de multiples animations. «Ce festival vise à promouvoir la diversité culturelle et le vivre ensemble. Le site des Carrés est symbolique. C'est la reconnaissance de toute une histoire sociale». Le mercredi sera consacré aux enfants, avec un spectacle de Mamémo. Le jeudi au théâtre et au cinéma; le vendredi, à la danse et à la chanson italienne; le samedi aux initiatives alternatives avec un marché du monde. Stéphane apprécie le côté militant de sa fonction; la motivation de l'éducation permanente de réseau laïque. «Chaque année, nous peaufinons ce beau projet qu'est Cités Métisses. Notre travail social de terrain, comme notre participation au plan grand froid du Relais Social, est reconnu. Nous organisons une campagne de sensibilisation liée aux dangers du populisme».Rens. Cités Métisses, du 23 au 26.04 à Bois-du-Lucwww.picardie-laique.be