La CNE annonce 15 licenciements au CHU Tivoli à La Louvière

Le CHU Tivoli procède actuellement au licenciement de 15 travailleurs à la suite de la restructuration de la cuisine de l'hôpital dès septembre 2014, a indiqué la CNE dans un communiqué vendredi.

Selon la CNE, une quantité de repas ne seront plus livrés en interne et donc externalisés dès septembre 2014. Le syndicat parle d'un manque de dialogue avec la direction du CHU Tivoli quant aux possibilités existantes de reclassement des travailleurs afin de limiter voire d'éviter les licenciements.

La direction a déjà envoyé, toujours selon la CNE, les lettres de licenciement à 15 travailleurs et elle "s'engage à les reclasser par la suite", une méthode qui, selon le syndicat "apporte un espoir de reclassement qui n'arrivera sans doute jamais".

Dans son communiqué, la CNE dénonce la décision de la direction de l'hôpital et émet des doutes quant à sa volonté de reclasser le personnel. La direction de l'hôpital louviérois devrait faire une réaction dès lundi, selon la porte-parole du CHU.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.