Un couple de Jurbisiens lance La Casa, un appareil permettant d’obtenir des pizzas artisanales 24 heures sur 24

Emeline Berlier
Jennifer Dewandre et Maxime Bouhière ont lancé la Casa, un appareil qui distribue des pizzas 24 heures sur 24.
Jennifer Dewandre et Maxime Bouhière ont lancé la Casa, un appareil qui distribue des pizzas 24 heures sur 24. ©D.R.

En charge de la gestion de projets informatiques pour un opérateur de téléphonie durant huit ans, Jennifer Dewandre a finalement décidé de tout plaquer et de se lancer en tant qu’entrepreneuse. Épaulée par son compagnon, Maxime Bouhière, elle vient de mettre en service un distributeur de pizza, accessible 24 heures et 24 et ayant vocation à mettre en avant le savoir-faire et l’artisanat local.

Jennifer Dewandre et Maxime Bouhière ont lancé la Casa, un appareil qui distribue des pizzas 24 heures sur 24.
Jennifer Dewandre et Maxime Bouhière ont lancé la Casa, un appareil qui distribue des pizzas 24 heures sur 24. ©D.R.

“On s’est associé à la pizzeria Pizza e Basta, situé sur la route d’Ath”, explique la jeune femme. “Toutes leurs pizzas sont artisanales. La pâte est faite maison, les garnitures sont fraîches,… C’est tout à fait ce que nous cherchions. Pour l’instant, on propose à la vente cinq pizzas plutôt classiques afin que tout le monde trouve son bonheur. Mais on va étoffer cette offre. On va collaborer avec un fromager, un apiculteur et idéalement un boucher afin de proposer d’autres saveurs.”

À deux pas de Pairi Daiza

La machine est installée sur le site de la station-service Total, sur la commune de Brugelette. “C’est un endroit idéal car il s’agit de la première pompe à essence après Pairi Daiza lorsque l’on circule vers Ath. C’est un lieu stratégique qui offre énormément de passage. ” Installée le premier novembre dernier, la machine a la spécificité d’être équipée de vitres transparentes.

“Le client passe sa commande via un large écran et assiste à la cuisson de sa pizza une fois que celle-ci arrive dans le four. C’est un peu ce qui nous différencie des autres concepts”, précise encore la jeune trentenaire, qui a baptisé son projet la Casa. “Pour l’instant, on ne possède qu’un seul appareil mais on espère pouvoir s’étendre dans le Hainaut sur le succès est au rendez-vous. On est ravi d’avoir pu se lancer. J’ai quitté mon emploi parce que je n’étais pas épanouie. J’avais envie de développer quelque chose, d’avoir mon propre projet.”

Après un an de travail et plusieurs contacts pour le concrétiser, l’objectif est atteint. Reste désormais aux clients à se laisser tenter et à déguster l’une des pizzas proposée.

Les plus consultés depuis 24h