Dépôt de déchets polluants à Hensies : “Nous devons débourser 13 000 euros pour la dépollution du sol”

L’enquête est toujours en cours pour tenter de retrouver l’auteur des faits.

Florian Ducobu
La dépollution du sol aura lieu ce jeudi après-midi.
La dépollution du sol aura lieu ce jeudi après-midi. ©D.R.

La soirée n’a pas commencé de la meilleure des manières pour Eric Thiébaut, bourgmestre d’Hensies, ce mercredi. Un dépôt sauvage de déchets polluants a en effet été retrouvé du côté du chemin de Trainage, obligeant les autorités locales à agir. Bien que les déchets polluants aient déjà été retirés, le site va seulement devoir être dépollué. 13 000 euros seront nécessaires pour mener à bien cette dépollution. Une facture dont se serait bien passée la commune.

Les déchets polluants ont pu être retirés hier. La dépollution aura lieu ce jeudi après-midi”, indique Eric Thiébaut, bourgmestre d’Hensies. “Nous avons réalisé un devis pour la dépollution du sol. Nous en avons pour 13 000 euros. Un inspecteur de police est désormais chargé de l’enquête.

Pour retrouver la trace de l’auteur du dépôt sauvage, le bourgmestre espère que la magie des réseaux sociaux portera ses fruits. “Il y a une caméra sur la place communale d’Hensies mais pas sur le lieu du dépôt en lui-même. Nous sommes tout de même en train de tout regarder. J’avais également fait un post Facebook pour tenter d’obtenir d’éventuels témoignages. Je n’ai rien eu de très concluant pour le moment. Je ne désespère pas puisque près de 800 partages ont été faits sur ma publication. Parfois, les réseaux sociaux peuvent permettre d’obtenir des résultats. J’espère que cela sera le cas cette fois-ci”, poursuit Eric Thiébaut.

S’il est retrouvé, l’auteur des faits devra prendre en charge les 13 000 euros de dépollution du sol. Il devra également s’acquitter d’amendes. De quoi probablement lui faire regretter son geste, à condition évidemment que le malfrat soit identifié. “Pour l’instant, nous n’avons pas encore d’éléments”, conclut Eric Thiébaut.

Les témoins des faits peuvent bien entendu encore se manifester auprès du bourgmestre ou de la police afin de faire avancer l’enquête. Affaire à suivre donc…

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...