Les limites de l’agglomération hensitoise repoussées pour la sécurité des habitants

Des ralentisseurs pourront ainsi être placés à la rue de Villers.

F.D.
Les limites de l’agglomération hensitoise repoussées pour la sécurité des habitants
©BELGA

La commune de Hensies tente de trouver des solutions pour réduire la vitesse des automobilistes empruntant les axes principaux menant aux zones d’agglomération. Des radars tronçons ont été placés en ce sens et des radars fixes pourraient bien venir les rejoindre. Un nouveau dispositif devrait également les compléter. Le conseil communal a en effet accepté de reculer légèrement les limites de l’agglomération pour pouvoir placer des dispositifs ralentisseurs.

"La limite se situerait désormais au niveau du numéro 68 de la rue de Villers", indique Eric Thiébaut, bourgmestre de Hensies. "Les dispositifs de ralentissement ne peuvent être placés qu’en agglomération, ce changement nous permettrait donc de mettre en place des dos-d'âne à cet endroit afin de réduire la vitesse des automobilistes passant par là."

D’autres changements au niveau du règlement de police seront prochainement mis en place. L’un concerne le système d’alternance du stationnement sur l’entité. Il sera abrogé et désormais mis en place uniquement aux endroits où un panneau l’indiquera. Les rues de Saint-Homme et de J. Duhot accueilleront quant à elles de nouvelles places de parking.

Par ailleurs, le règlement de police tend à se généraliser dans les quatre communes des Hauts-Pays afin de faciliter les interventions des forces de l’ordre. Ces quelques modifications prendront place en ce sens.