Le port du masque obligatoire dans les communes des Hauts Pays

À Quiévrain, Dour, Honnelles et Hensies, il faudra obligatoirement porter un masque pour entrer dans un espace confiné.

U.P.
Le port du masque obligatoire dans les communes des Hauts Pays
Illustration ©Photo News

- Des premières mesures de confinement ont été décidées pour la Belgique le 12 mars. Les mesures ont été renforcées à partir du 18 mars , prolongées le 27 mars jusqu'au 19 avril et encore prolongées le 15 avril jusqu'au 3 mai. Une stratégie de déconfinement en 3 phases a été présentée le 24 avril.

Les différentes phases de déconfinement en Belgique

Masque obligatoire, reprise dans les écoles et commerces: voici les phases prévues pour l’après 4 mai en Belgique 👇 👉 https://bit.ly/354CV6D

Posted by lavenir.net on Friday, April 24, 2020

- Numéros utiles: tous les ressortissants belges qui se retrouvent coincés dans un pays étranger peuvent contacter le call center du SPF Affaires étrangères au 02/501.40.00 (de 9h à 20h, heure belge). Pour tout autre question, afin de désengorger les postes de garde de médecine générale, une ligne spéciale a été mise en place: 0800/14 689 (entre 8h et 20h).

- Mais aussi:le site web www.info-coronavirus.bele et le compte Twitter du SPF Santé.

+ VIDÉO | Coronavirus: un spot pour rappeler les mesures de prévention

+ INFOGRAPHIE | Voici comment porter correctement son masque buccal

+ LIGNE DU TEMPS | Les dates clés de l'évolution de l'épidémie

+ DOSSIER | Tous les infos sur le coronavirus

Faut-il rendre le port du masque obligatoire dès lors que l’on sort de chez soi? Jusqu’à présent, peu de communes ont osé franchir le pas. Mais à l’approche de la deuxième phase de déconfinement, les décisions en ce sens risquent de tomber.

À l’ouest de Mons, les quatre communes frontalières des Hauts Pays viennent de s’accorder pour adopter une approche cohérente entre entités membres de la même zone de police.

À partir du 11 mai, les communes de Dour, Quiévrain, Hensies et Honnelles rendront progressivement obligatoire le port du masque dans les magasins, les guichets des administrations publiques et les espaces confinés accessibles au public.

Afin de laisser aux citoyens et aux commerces le temps suffisant pour s’organiser, le non-respect de cette obligation de port du masque ne fera l’objet que d’un simple avertissement entre le 11 et le 17 mai inclus.

Néanmoins, par respect pour les plus vulnérables, les bourgmestres des quatre communes demandent à toute personne fréquentant les lieux publics confinés de porter dès aujourd’hui un masque de protection.

Engagement bénévole important

Dans la plupart des communes, des initiatives ont été prises pour fournir au moins un masque à chaque habitant. A Dour, une centaine de bénévoles s’activent au centre culturel pour coudre plus de 10 000 masques, tandis que la commune en a commandé 6000.

À Hensies, 8000 masques ont été commandés par la commune. Ceux-ci doivent être distribué le 11 mai, juste avant l’entrée en vigueur de l’arrêté de police obligeant le port du masque. A Honnelles, les autorités ont passé commande de 3000 masques tandis que des bénévoles ont confectionné près de 2000 masques.

Enfin à Quiévrain, la commune s’en remet à la bonne volonté des bénévoles et renvoie les citoyens vers les pharmacies. Une commande publique n’a été passée que pour les personnes dans le besoin et qui se sont préalablement fait connaître auprès du Plan de Cohésion Sociale.