Une autre image de la Wallonie

Outre les services qu’elle offrira aux transporteurs, la nouvelle zone frontalière doit donner une image forte de la Wallonie aux étrangers de passage. Car, force est de constater que, depuis l’abolition des frontières, cette vision n’a eu cesse de se dégrader au poste frontière d’Hensies. L’aménagement du site a été conçu de manière à offrir d’emblée un visage plus accueillant. « Cela, notamment, en remplaçant une grande partie du béton et de la zone hydrocarbonée par des espaces de verdure et des aménagements paysagers », explique l’architecte Alain Hinant.

Une autre image de la Wallonie
frontière hensies ©EdA

La zone va aussi être débarrassée d’une partie de la végétation qui l’envahit de manière anarchique de manière à offrir une vision plus large sur le superbe paysage champêtre qui se cache à l’arrière. L’éclairage du site va également être revu. Notamment, dans le but de mettre en valeur la sculpture monumentale qui le domine de ses 60m de haut, soit l’œuvre de Jacques Moeschal symbolisant l’amitié franco-belge.

Le nouveau pavillon d’accueil se voudra, lui aussi, beaucoup plus lumineux et fera la part belle à la lumière naturelle par le biais de grandes baies vitrées.¦