Il frappe le médecin venu en urgence

Mercredi, le tribunal correctionnel de Tournai a condamné un homme originaire de Thulin à une peine de travail de 160 heures et à payer une indemnité d'un millier d'euros au médecin qu'il avait sauvagement agressé alors que celui-ci était venu soigner sa compagne, sujette à des problèmes cardiaques.

Si le condamné n'exécute pas cette peine, il ira huit mois en prison. En outre, il est condamné à payer les indemnités de procédures à hauteur de 650 euros.

L'homme, connu pour de nombreux faits de violence, avait frappé le médecin de garde péruwelzien venu ausculter sa femme qui se plaignait de douleurs à un bras et au thorax.

Alors que le médecin prenait la tension de la jeune femme qui souffre de problèmes cardiaques, le prévenu est entré dans la pièce et a donné deux coups de poing dans la figure du médecin qui ne faisait que son travail. Le médecin a été incapable de travailler durant trois jours. Encore aujourd'hui, la victime garde des séquelles et refuse de faire des gardes ou de se rendre chez des gens qui ne sont pas ses patients habituels, la nuit.

Le ministère public avait requis huit mois de prison contre le violent, ivre le soir des faits. Le prévenu reconnaissait les faits mais affirmait n'avoir mis que « quelques gifles » au médecin généraliste.