«Pizz’Arts», la culture livrée à domicile au Borinage

Alors qu’ils sont à l’arrêt, les centres culturels du Borinage ont décidé de mettre en place un dispositif de culture à domicile.

Ugo Petropoulos
«Pizz’Arts», la culture livrée à domicile au Borinage

Ateliers, spectacles, expositions… tout est annulé dans le secteur culturel. Une situation difficile à avaler pour les différents opérateurs qui avaient déjà dû tirer un trait sur leurs activités lors du premier confinement, de mars à juin. Elles pensaient pouvoir redémarrer en septembre, tout en s’adaptant à la situation sanitaire.

Las, celle-ci a dérapé et a imposé une nouvelle fermeture au secteur, bien malmené. De quoi décourager ses acteurs?

Ce serait bien mal connaître la mentalité des centres culturels du Borinage. Nourris par l’amertume de cette situation, les six structures du Borinage se sont mises autour de la table pour plancher sur un concept inédit: «Pizz’arts».

«On ne peut plus accueillir les gens dans nos structures? Allons leur amener ce supplément culturel jusqu’à leur porte», se sont dits les responsables, décidément très inventifs, des centres culturels de Boussu, Colfontaine, Dour, Frameries, Quaregnon et Saint-Ghislain. Un concept imprégné des stratégies développées par l’Horeca, confrontées aux mesures détaillées dans les circulaires.

Boîte à culture familiale et surprenante

Concrètement, toutes les deux semaines, les habitants du Borinage auront désormais la possibilité de se faire livrer une «boîte à Culture», commune à l’ensemble du Borinage, et qu’ils auront réservée au préalable.

Que retrouvera-t-on dans cette boîte? On ne le saura pas encore. «On veut garder un effet de surprise», explique Fleur Sizaire, directrice de la Maison Culturelle de Quaregnon et une des initiatrices du projet.

Le contenu se voudra familial, proposant des activités tant orientées vers les adultes que les enfants, et varié. Tutoriel, instructions pour une activité plein air… «Comme les gens peuvent encore sortir, on en a profité pour leur proposer de bouger un peu.» Mais sans se rassembler et en restant entre personnes d’un même foyer, afin de respecter les diverses mesures et circulaires.

En écho aux programmations annulées

«Pizz’Arts est un savant mélange de culture à consommer dans son fauteuil et de découvertes du patrimoine, des grands espaces du Borinage, sac à dos et carte en main», selon les responsables du projet, qui rend déjà jaloux les Montois à ce qu’on nous dit.

Chaque Pizz'arts contiendra une dizaine de propositions, qui seront changées toutes les deux semaines. L’idée sera de faire écho aux activités programmées dans les différents centres culturels, mais qui ont dû être annulées, aux actions des bibliothèques, des associations culturelles et des artistes locaux…

L’action se veut accessible à tous, une boîte «Pizz'arts» étant vendue 5€. Où comment se nourrir l’esprit à domicile et à petit prix.