Article abonné offert

Trois des huit victimes belges du violeur de la Sambre introuvables pour venir témoigner au procès

Trois des huit victimes belges, dont les autorités judiciaires françaises ont pourtant les prénoms et noms, sont « introuvables ». Elles ne pourront donc être entendues comme témoins dans le procès de Dino Scala, présenté comme le violeur de la Sambre, qui a débuté ce vendredi 10 juin 2022.

À Douai, Thomas Longrie
 La plus jeune des filles de l’accusé a «peur» pour sa sécurité en venant témoigner lundi.Surtout que sa sœur enceinte, qui a été agressée,  «ne sera pas présente à l’audience», mais une lettre sera néanmoins lue.
La plus jeune des filles de l’accusé a «peur» pour sa sécurité en venant témoigner lundi.Surtout que sa sœur enceinte, qui a été agressée, «ne sera pas présente à l’audience», mais une lettre sera néanmoins lue. ©AFP

C’est une difficulté soulevée par les magistrats lors de la première demi-journée du procès de Dino Scala, présenté comme le violeur de la Sambre. Une demi-journée dédiée principalement au tirage au sort des jurés et à la lecture du rapport du président de la cour d’assises du Nord.