Une solution venue du banc

Melvin Pétrisot a marqué les esprits dimanche. Solre a signé sa première victoire en grande partie grâce à sa montée au jeu.

É.G.
Une solution venue du banc
Johan Lardin prend les nombreuses blessures des Solréziens avec philosophie. Il trouve des solutions, point! ©ÉdA – Christophe Béka

L'US Solrézienne a signé son premier succès de la saison dans ses installations, ce dimanche. Un succès face au Rœulx qui fait oublier la défaite dans les arrêts de jeu, une semaine plus tôt, contre Gilly. «Nous sommes sortis frustrés de ce match et nous voulions nous reprendre, pour recoller aux équipes qui sont juste devant nous, explique l'attaquant des Tuniques Bleues, Melvin Pétrisot. Dans cette optique, les trois points font vraiment du bien…» Un succès arraché à dix contre onze pendant près d'une demi-heure, Lefevere ayant quitté ses équipiers alors que le marquoir affichait encore 0-0. «On n'a rien lâché, se félicite Pétrisot. Nous avons réagi en équipe, même s'il restait encore beaucoup de temps à jouer. La victoire n'en est que plus belle.»