Réfection de la N40: chaussée fermée entre Mons et Beaumont

La N40 entre Estinnes et Erquelinnes sera remise à neuf. La chaussée sera complètement fermée à partir du 11 août

Réfection de la N40: chaussée fermée entre Mons et Beaumont
Le revêtement de la N40 va être rénové sur 6 kilomètres et la traversée du village de Rouveroy sera sécurisée. ©Google Maps

Les usagers réguliers de la N40 reliant Mons à Beaumont l’auront remarqué: le revêtement se dégrade entre Estinnes et Erquelinnes. Alléluia, la route va être refaite.

Et la phase de travaux commence dès ce lundi 29 juillet, à hauteur de Rouveroy (Estinnes).

Concrètement, ce nouveau chantier consistera à renouveler le revêtement de la voirie entre Rouveroy et Erquelinnes, sur une distance de 6 km.

Mais ce sera aussi l’occasion de procéder à la réfection et à la sécurisation de la traversée de Rouveroy. La largeur de la voirie sera réduite et des effets de porte aux entrées de l’agglomération seront créés.

Cette sécurisation de la voirie, à la demande de la Commune et des riverains, a pour objectif de réduire la vitesse des véhicules à cet endroit, limité à 50 km/h.

Réfection de la N40: chaussée fermée entre Mons et Beaumont

Quel impact pour la circulation?

Du 29 juillet au 10 août, la circulation sera réduite à 1 voie en sens unique depuis Mons vers Beaumont (le dépôt de grains sur la nationale demeure accessible pour les agriculteurs qui effectuent les moissons).

En direction de Mons, une déviation sera mise en place.

À partir du 11 août : la N40 sera totalement fermée à la circulation.

Plusieurs déviations seront mises en place:

Les usagers qui se dirigent vers Beaumont seront invités, depuis Rouveroy, à emprunter la rue Sainte-Barbe, puis à se diriger vers Grand-Reng et le centre d'Erquelinnes pour reprendre la N40.

Les usagers qui se dirigent vers Mons seront invités, depuis Erquelinnes, à emprunter la rue du Bruliau, puis à se diriger vers Peissant pour reprendre la N562 jusqu'à Rouveroy.

Ce chantier devrait être terminé pour la mi-septembre si les conditions météorologiques sont favorables.

Ce chantier, financé par la SOFICO, représente un coût d’environ 1,5 million d’euros HTVA. Il est réalisé en collaboration avec son partenaire technique: le SPW Mobilité et Infrastructures.

Les plus consultés depuis 24h