Les travaux de la rue Vandervelde à Marche-lez-Ecaussinnes pourraient bien se terminer plus tôt que prévu

Si les conditions météorologiques le permettent, le chantier pourrait se terminer en juin et non en septembre, comme annoncé précédemment.

Florian Ducobu
Immobilier contruction maison appartement quartier signalisation travaux interdiction panneau stationnement interdit
Les travaux de la rue Vandervelde pourraient bien se terminer plus tôt que prévu. ©JEAN LUC FLEMAL

Les travaux à la rue Vandervelde avancent bien à Marche-lez-Ecaussinnes. Tellement bien qu’ils pourraient bien se terminer plus tôt que prévu. Le chantier devait en effet initialement se terminer pour le mois de septembre prochain mais pourrait bien finalement se clôturer dès le mois de juin.

Les travaux de la rue étaient impatiemment attendus par les habitants du quartier. Ils prévoyaient notamment la création de places de parking ainsi que le changement du réseau d’égouttage. Le bas de la rue est en effet le lieu de rassemblement des eaux du quartier. Les habitants en avaient donc marre de subir des inondations à la moindre averse. Il y a quelques années, une couche d’asphalte avait été posée sur la voirie, ajoutant un problème supplémentaire dans l’écoulement des eaux.

Vitesses excessives et voies cyclables sont également au cœur des aménagements prévus à la rue Vandervelde. “Avec la largeur de la voirie, il était difficile de faire des pistes hors site. Nous allons faire un passage de couleur ocre, beige qui tranchera avec le gris de la route. C’est généralisé en Flandre, mais très peu en Wallonie. Pourtant, l’effet psychologique a été prouvé. C’est davantage marquant”, avait déclaré l’échevin des Travaux, Philippe Dumortier.

L’échevin n’est d’ailleurs pas peu fier de pouvoir annoncer que les travaux pourraient bien se terminer bien plus tôt que prévu. “Le chantier avance bien et respecte parfaitement le planning prévu. Si les conditions météorologiques le permettent, il pourrait prendre fin avant le mois de septembre, délai annoncé précédemment. Ces importants travaux, attendus par la population, pourraient donc se terminer dans le courant du mois de juin”, conclut Philippe Dumortier.

À noter que le dossier est l’un des plus importants du collège pour cette mandature. Le budget est d’ailleurs conséquent, à hauteur de 1,2 million d’euros. Il sera subventionné à plusieurs échelles pour un montant de 850 000 euros, avec l’installation de deux plateaux ralentisseurs.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...