Le débat sur la sécurité aux abords de la gare d’Ecaussinnes lancé lors du conseil communal

Pour l’opposition, la sécurité doit être renforcée alors que la majorité et la zone de police estiment qu’il n’y a pas d’insécurité à cet endroit.

F.D.
Le débat sur la sécurité aux abords de la gare d’Ecaussinnes lancé lors du conseil communal

Les usagers de la gare d’Ecaussinnes sont-ils en insécurité? Alors qu’un incendie s’y était produit en ce début de mois de mai dans la salle d’attente, qui avait dû être fermée à la population pendant plusieurs jours, le conseiller communal Bernard Rossignol a souhaité savoir si des aménagements étaient prévus pour éviter ce genre d'épisode à l’avenir. La gare est en effet fréquentée par plusieurs centaines de navetteurs et citoyens souhaitant accéder à plusieurs commerces ou au terrain de football en passant par là. La sécurisation des lieux semble donc indispensable pour le groupe ENSEMBLE. La majorité en place et la zone de police se sont quant à elles montrées rassurantes en indiquant que peu de faits de délinquance y avaient lieu.

"L’incendie volontaire de mai dernier n’était pas un acte isolé puisque plusieurs faits de délinquance se sont produits à la gare ces dernières années", indique Bernard Rossignol, conseiller ENSEMBLE. "Les abords de la gare d’Ecaussinnes constituent un lieu de passage important pour les citoyens. Je souhaitais donc savoir s’il serait possible de renforcer la sécurité aux abords du lieu. J’aimerais également que l’éclairage des commerces qui se trouvent à proximité soit amélioré."

Les constats de l’opposition ne semblaient pas être les mêmes que ceux de la majorité et de la police de la Haute Senne. Le bourgmestre, Xavier Dupont a d’ailleurs indiqué que "la zone de police estime qu’il n’y a pas de problème de sécurité au niveau de la gare d’Ecaussinnes. Elle relativise également en signalant que si l’on renforce les dispositifs de sécurité, cela ne va faire qu’accroître le sentiment d’insécurité."

Même son de cloche du côté de l’échevin des Travaux, Philippe Dumortier. "Je n’ai pas remarqué de problème particulier à cet endroit par rapport à d’autres zones. En ce qui concerne l’éclairage, nous sommes visibles de partout aux abords des commerces situés à proximité de la gare. Une caméra est également présente. Je ne vois donc vraiment pas où il y a un lieu de problème", répond-il.

Des réponses qui n’ont donc pas été dans le sens du conseiller qui rappelle tout de même que plusieurs vols de vélos ont déjà eu lieu à la gare. Il indique également "que la demande de renforcement d’éclairage émane de commerçants et non de lui directement."