Pollution à la mousse de la Sennette: le coupable est connu

Un PV a été transmis au parquet à l’encontre de la société Unilin Insulation.

U.P.
Pollution à la mousse de la Sennette: le coupable est connu

Au début de ce mois, la Sennette était touchée par une pollution à la mousse. Celle-ci a été observée à hauteur de la rue Lefort à Écaussinnes et s'étendait sur plusieurs kilomètres sur le tracé du cours d'eau. À chaque point de remous, des volumes de mousse étaient observés dans des proportions encore jamais observées par le passé, selon l'échevin à l'environnement Arnaud Guérard. Ce dernier indiquait que tout serait mis en œuvre pour trouver le responsable.

Assez rapidement, les regards se sont tournés vers les industries pétrochimiques présentes dans le zoning de Feluy, situées en amont du cours d’eau. Et bingo, après presque un mois d’investigation, la police de l’environnement a identifié le responsable: il s’agit de la société Unilin Insulation Feluy, connue sous le nom de Xtratherm. Un procès-verbal a été dressé et transmis au parquet.

Grâce aux indications transmises par la Commune d’Écaussinnes et des analyses complémentaires, la Police de l’environnement a pu confirmer qu’un incident avait eu lieu dans la nuit du 3 au 4 novembre au sein de l’entreprise Xtratherm. La mousse constatée sur la Sennette fait suite au rejet d’un mélange eau/agent moussant causé par le déclenchement des sprinklers de l’entreprise.

Pour la commune d’Écaussinnes, "il conviendra qu’une analyse détaillée de cet incident soit réalisée pour identifier pourquoi un dispositif de rétention adéquat au point de rejet de l’entreprise n’a pas permis d’éviter la pollution et pourquoi l’entreprise n’a pas informé proactivement les autorités."

Assurant rester "un interlocuteur constructif vis-à-vis des exploitants respectueux de leurs obligations", la commune avertit "qu’elle poursuivra sa vigilance pour que les infractions environnementales, du zoning ou d’ailleurs, ne restent pas sans suite et que l’impunité ne prévale pas."