Un quart des résidents positif au Covid à la maison de repos du CPAS d’Écaussinnes

Les visites sont interdites pour deux semaines. La grande majorité des résidents infectés est asymptomatique.

U.P.
Un quart des résidents positif au Covid à la maison de repos du CPAS d’Écaussinnes

Depuis ce mardi 16 novembre, les visites sont interdites à "la résidence Dè Scaussene", suite à la propagation du Covid-19 au sein de la maison de repos du CPAS d’Écaussinnes. Fin de semaine passée, deux résidents présentant des symptômes ont été testés positifs au Covid-19, à la suite de quoi l’ensemble des résidents a été testé.

Les résultats sont tombés en ce début de semaine et ont été communiqués aux familles dans la foulée: 16 résidents sur les 60 sont positifs. Mais que l’on se rassure: tous sont asymptomatiques excepté les 2 premiers cas détectés, qui ne présentent pas de formes graves de la maladie. Autre élément rassurant: 100% des résidents sont vaccinés. "Ils ont tous reçu leur troisième dose en octobre dernier", indique Muriel Van Peetersen, présidente du CPAS.

Au sein de la maison de repos, les patients infectés ont été isolés dans une aile pour stopper la propagation. Un rappel des règles sanitaires a été effectué auprès du personnel. "Il n’y a pas eu de nouvelles précautions prises, si ce n’est l’interdiction des visites et la limite de tout accès extérieur, dans la mesure où l’apparition de ce virus dans la maison de repos est la conséquence de ce qu’il se passe dehors."

Les visites sont interdites pour deux semaines, jusqu’au 28 novembre. Une réouverture de la maison de repos aux familles et intervenants extérieurs sera envisagée après cette date si la situation s’est rétablie. La situation épidémiologique fera l’objet d’une interpellation au conseil communal d’Écaussinnes, portée par la conseillère communale Ensemble Julie Vandervelden.

Les plus consultés depuis 24h